Bayonne et Pau se neutralisent

  • Bayonne et Pau se neutralisent
    Bayonne et Pau se neutralisent
Publié le

Après vingt belles premières minutes, Bayonnais et Palois se sont rendus coup pour coup par le biais de leurs buteurs et n’ont pas réussi à se départager (25-25).

Le résumé

Le coup d’envoi de ce derby des Pyrénées était donné dans un stade Jean Dauger bien rempli. Et la pluie tombée en masse toute la journée s’était éclipsée pour faire de ce match une belle fête. Malgré un ballon glissant, les intentions de jeu étaient là, puisqu’après seulement 4 minutes, Watison Votu profitait d’une percée de Charly Malié pour faire parler sa pointe de vitesse et déposer la défense Bayonnaise. La réponse ne tardait pas : après un bel enchainement initié par Romain Martial et Pablo Huete, Baptiste Chouzenoux était à la conclusion. Après 20 belles premières minutes très ouvertes, la faute à beaucoup de plaquages manqués, le score était de 13-13 mais le jeu perdait en intensité. Les Bayonnais, plus disciplinés que leurs homologues (4 fautes sifflées à l’encontre des ciel et blanc, 5 contre les Palois), menaient toutefois 16-13 à la pause. Toujours aussi haché, le jeu se déroulait essentiellement dans le camp Bayonnais en seconde période. Malgré une belle entame des ciel et blanc au retour des vestiaires et une pénalité de Bustos, les Palois, profitant du vent, posaient leurs bases chez les coéquipiers de Beattie. Ils recollaient logiquement au score à l’heure de jeu après deux pénalités de Taylor 19-19. Dans ce duel de buteur, Bustos et Taylor faisaient grimper le score à 25-25. Le score en restait finalement là. Bayonne accroche un troisième nul à domicile.

 

L’essai du match

Alors que l’on joue depuis 13 minutes, Bayonne bénéficie d’une mêlée avec introduction en sa faveur sur les 22 mètres Palois. Martial inverse sa course et est servi par Saubusse grand côté. Sur le ruck qui suit, Huete arrive dans l’axe, perce le rideau et passe après contact à Baptiste Chouzenoux qui est à la conclusion de ce bel enchainement.

 

Le fait du match : Le vent a eu son importance

Avec de fortes bourrasques, le jeu s’est essentiellement déroulé dans le camp Palois en première période, puis dans celui de Bayonne en deuxième mi-temps. Et au final, personne n’a réussi à se départager.

 

L’homme du match : Le deuxième ligne Bayonnais Pablo Huete

Inspiré sur l’essai de Chouzenoux après une belle passe après contact, le chilien a été précieux en touche et a fait preuve d’une grande envie. Elle n’a cependant pas suffit pour que son équipe l’emporte.

 

Les meilleurs : À Bayonne : Huete, Chouzenoux, Lovobalavu, Bustos Moyano.

À Pau : Armitage, Taylor, Hamadache.

 

Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?