Le Stade français enfonce Bordeaux

  • Le Stade français enfonce Bordeaux
    Le Stade français enfonce Bordeaux
Publié le , mis à jour

Le Stade français s'est largement imposé contre l'UBB (32-9). Un succès qui s'est dessiné en première période, où les trois essais parisiens ont été inscrits. 

Le résumé du match :

 

Une mi-temps, et puis c’est tout. Une première période spectaculaire, avant un deuxième acte décevant. Au bout de 20 minutes de jeu, le Stade Français avait déjà profité des trous béants dans la défense bordelaise et marqué trois essais. Des réalisations de Waisea, Camara et Sinzelle. A la pause, les Franciliens étaient largement en tête 23 à 6. La seconde mi-temps était beaucoup plus hachée avec de l’indiscipline des deux côtés et beaucoup de fautes de main de la part des deux équipes lors de leurs rares offensives. Néanmoins, la maîtrise était tout à l’avantage des hommes de Gonzalo Quesada qui sans être transcendant dans le second acte ont été supérieurs à l’UBB. Le Stade français s’impose pour la première fois depuis trois matchs. Un succès bonifié qui lui permet devant ses adversaires du jour à la 10ème place. Les Bordelais enchaînent un sixième match sans victoire. 

 

Le fait du match : 20 minutes fatales à l’UBB

Dominé dès le début du match, Bordeaux-Bègles a coulé dès les vingt premières minutes où ils ont encaissé trois essais. C'est d'abord Waisea qui a profité d'un ballon capricieux pour aplatir dans l'en-but. Djibril Camara s'est offert un bel exploit personnel pour inscrire le deuxième. L'arrière réalisait un magnifique cadrage débordement pour décaler Sinzelle afin d'inscrire le troisième essai. 

 

L’essai du match :Djibril Camara

On joue la 15ème minute, le Stade français a déjà pris les devants avec l’essai de Waisea. Un écart qu’ils vont creuser suite au magnifique de Djibril Camara. Suite à un coup de pied bordelais, les Franciliens récupèrent le ballon. Ross sert à hauteur son arrière. Il perce plein champ, réalise un cadrage débordement sur Hickey, puis résiste au retour de Tauleigne et Lesgourgues pour aplatir sous les poteaux. 

 

Le joueur du match : Djibril Camara

Il est sorti strappé à la 46ème minute. Entre temps quelle activité ! L'arrière international a inscrit le deuxième de son équipe, avant d'offrir le troisième à Sinzelle. Il a été dominateur face à ses adversaires sur chaque impact et s'est montré précieux en défense. Il a beaucoup joué pour les autres. Un match plein avant sa sortie prématurée.  

 

Les meilleurs :  Ross, Genia, Plisson, Sinzelle, Waisea, Camara; Lesgourgues, Jones

par Pierre Loevenbruck

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?