Pro D2 : Voici ce qu'il faut retenir de la 23e journée

  • Pro D2 : Voici ce qu'il faut retenir de la 23e journée
    Pro D2 : Voici ce qu'il faut retenir de la 23e journée
Publié le , mis à jour

Encore une fois le Pro D2 a montré qu'il était un championnat passionnant. La victoire d'Agen et Oyonnax à l'extérieur, le réveil albigeois ou encore la baisse de régime des Dacquois, voici ce qu'il faut retenir de cette 23e journée.

Le match : Montauban – Agen

C’était le choc de cette 23e journée du Pro D2 et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il aura tenu ses promesses. Dans une dynamique un peu plus faible qu’à l’accoutumée (1 victoire en 5 matchs), les Montalbanais devaient à tout prix l’emporter pour espérer rester dans le top 5. Montauban menait d’ailleurs 18-16 à la mi-temps après un premier acte plutôt maîtrisé. Seulement, les Tarn-et-Garonnais se faisaient beaucoup trop indisciplinés, une aubaine pour Clément Darbo qui n’en demandait pas tant, auteur d’un 6/6 au pied et qui offrait la victoire aux siens. C’est donc Montauban qui réalise la mauvaise opération de cette 23e journée en sortant des places qualificatives et en permettant à Agen de s’accrocher à la deuxième place, à un point d’Oyonnax.

 

En hausse : Albi renaît de ses cendres

La défaite à domicile face à Vannes, un concurrent direct, a semble-t-il réveillé les Albigeois qui sont sur une tout autre dynamique depuis. Une large victoire face à Dax, un match perdu à Colomiers mais avec les honneurs et une fort belle victoire au Stadium Municipal face à Perpignan, en quête de point pour accrocher le wagon qualification. Albi n’en finit plus de surprendre en cette fin de saison, à tel point que les partenaires de Fred Quercy sont sortis de la zone rouge, aux dépends de Vannes. Un bon résultat à confirmer la semaine prochaine sur la pelouse de Bourgoin pour espérer conserver l’écart avec le promu vannetais, qui dans le même temps reçoit Aurillac.

 

En baisse : Dax, 52 le chiffre porte malheur

Malgré leur victoire la semaine dernière face à Angoulême (27-22), Dax envoie de sérieux signes de fatigue. Lors de leurs deux derniers déplacements, les Dacquois ont encaissé la bagatelle de 104 points... 52 sur la pelouse d’Albi et 52 à Béziers. Actuels 13e du championnat, les Landais doivent vite remettre la marche en avant s’ils ne veulent pas se retrouver dans la zone rouge en fin de saison. Et on ne peut pas dire qu’Armandie soit le meilleur endroit pour se relancer.

 

Le fait : Oyonnax fait de la résistance

Depuis le début de cette saison 2016/2017, 6 équipes se sont partagées le fauteuil de leader, Oyonnax, Béziers, Aurillac, Agen, Colomiers et Montauban, ce qui montre l’homogénéité de championnat. En revanche, c’est les Oyonnaxiens qui tirent leur épingle du jeu à 7 matchs de la fin avec 8 journées passés au sommet du classement. Les deuxièmes sont les Agenais qui eux sont restés premiers 6 journées, devants Montauban et Aurillac avec 3 journées en tête, suivis de Colomiers avec 2 journées et enfin Béziers avec une journée.

 

Le XV de la semaine :

 

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?