• Un nul au goût de défaite
    Un nul au goût de défaite
Publié le / Modifié le
Rugby à XIII

Un nul au goût de défaite

Sous une pluie torrentielle en première période, un terrain transformé en bourbier, les Dragons catalans ont concédé le nul face à Widnes après avoir mené 14 à 0 à la demie heure de jeu.

Après une double prouesse face à Warrington et à Hull FC, les Dragons catalans sont toujours invaincus au sein de ce championnat de Super-League, sauf que samedi soir, dans un stade Gilbert-Brutus transformé en bourbier par une pluie torrentielle qui a sévi tout au long de la première période, ils ont partagé les points face à Widnes, la lanterne rouge de l’épreuve. Après plus de quatre-vingts, minute, un score de 14 à 14 a scellé cette troisième confrontation officielle. À l’ultime minute de jeu, l’équipe de Laurent Frayssinous a eu toutefois la balle de match par son excellent ouvreur, Luke Walsh qui a tenté le drop à hauteur des vingt-cinq mètres. Or l’état du terrain n’a pas favorisé la tentative du buteur catalan, ce dernier a totalement dévissé et ce pour le plus grand bonheur d’une formation de Widnes heureuse de grappiller son premier point de la saison. Pour les Catalans, ce score de parité est pour ainsi dire un point de perdu. Toutefois, l’équipe du président Bernard Guasch loge à la troisième place, ce qui est une bien maigre consolation au regard d’une rencontre qu’elle avait parfaitement bien maîtrisée après la première demi-heure. Après trente minutes effectives de jeu, dans des conditions climatiques dantesques, à ne pas mettre un treiziste dehors, les Dragons ont proposé un jeu propre, séduisant et pertinent. Sur leur première intention offensive, le centre fidjien, Brayden Wiliame a déchiré avec succès le rideau défensif de Widnes. Six minutes après, sur un contre du demi de mêlée, Richie Myler enfonçait un peu plus le clou en portant le score à 12 à 0. À dix minutes du terme, Luke Walsh sonnait un peu plus le glas des espérances des Wikings par une pénalité (14-0). Mis sous pression, dans la difficulté d’achever leurs chaînes de tenus, Widnes semblait promis à une troisième défaite consécutive. Finalement, la physionomie de cette rencontre a été modifiée par une réalisation de l’ailier Patrick Ah Van qui a gonflé le moral de sa formation revenue au score à 14 à 6, deux minutes avant de retourner aux vestiaires.

« UNE CLAQUE »

Généreux en première période, les Dragons ont joué petit bras à la reprise, pour le plus grand regret du jeune talonneur Alrix Da Costa (très en vue tout au long de la rencontre). « L’essai de Widnes en fin de première période a vraiment relancé ce match. Nous sommes fautifs, car nous aurions dû revenir aux vestiaires avec un score de 14 à 0 à la pause. Petit à petit, nous sommes sortis du match. Nous avons été trop indisciplinés. Nous n’avons pas perdu, mais nous avons reçu ce soir une claque. » Lors de la conférence de presse, Laurent Frayssinous, le mentor des Dragons ne cachait pas sa colère. « Je suis énervé, un match dure quatre-vingts minutes. En première période, notre défense est bien place, on concrétise. En seconde mi-temps, Widnes impose son rythme, nous sommes dans l’incapacité de réagir et la victoire nous échappe. Après cette seconde mi-temps, je redoute le déplacement à Leeds. » Samedi à Castleford, Leeds a été sérieusement malmené (66-10) au final. Les Dragons et les Loiners sont deux équipes blessées, toutes deux espèrent se relever. À Headingley, les supporters catalans attendent une réaction légitime de leurs protégés.

Didier Navarre
Réagir