Carcassonne, « jamais deux sans trois »

  • Carcassonne, « jamais deux sans trois »
    Carcassonne, « jamais deux sans trois »
Publié le

Ça sera la sixième confrontation officielle entre les deux clubs. Pour la troisième fois de son histoire, dans le monde professionnel, le BO vient à Albert-Domec. Une pelouse où les Basques ne se sont jamais imposés.

Qui aurait pensé au terme de la saison 2002 que Biarritz et Carcassonne allaient un jour être adversaire dans une compétition officielle ? Cette année- là, le BO décrochait le bouclier de Brennus devant alors que Carcassonne validait sa montée en Fédérale 2.

Douze ans après lors de l’exercice 2014-15, les deux formations se sont retrouvés pour la première fois de leur histoire au sein d’une compétition professionnelle. Le BO venait de descendre du Top 14 alors que l’USC avait accroché le maintien aux forceps après une mémorable victoire à Bourg-en-Bresse lors de la dernière journée.

Pour leur première apparition à Domec, les Biarrots n’en conservent pas un excellent souvenir. Ils étaient favoris, avaient annoncé un désir de victoire et finalement, ils s’étaient pris les pieds dans le tapis (25-18) devant des Carcassonnais euphoriques et un excellent Gilles Bosch.

L’an passé, l’USC avait également doublé la mise (32-27). Pour cette troisième réception, l’USC a l’intention de réaliser la passe de trois. A Albert-Domec, on dit si bien « Jamais deux sans trois ».

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?