Alors, on monte ?

  • Alors, on monte ?
    Alors, on monte ?
Publié le / Mis à jour le

Les Massicois peuvent-ils valider leur accension en Pro D2 des ce week-end, chez une équipe d'Aubenas-Vals en plein forme ? Ce serait uen performance majeur, encore...

Les entraîneurs se sont donc tous trompés. De Péméja à Delpoux, en passant par Faugeron et Mignot, ils prédisaient depuis des mois un dénouement insoutenable, une fin de course à la photo finish, l’un de leurs corps cassé sur la ligne juste devant celui des autres, grâce à une dernière pénalité peut-être, inscrite à la dernière seconde de la dernière partie. La terrible accélération des joueurs de Massy a fait un sort à cette dramaturgie. Leur série en cours de sept succès, le dernier acquis à Provence, qui d’un bonus offensif brutal, a assommé le groupe dirigé par Marc Delpoux, les a placés sur un piedestal. C’est presque trop gros pour être vrai. Et maintenant, le match à Aubenas-Vals de ce week-end, et celui contre Limoges à la maison la semaine suivante, leur font deux occasions de finir le job avant de se rendre à Nevers disputer un match de gala. Une dernière victoire, pour cette équipe impériale, surprenante à l’extérieur et toujours invaincue sur ces terres, et elle finira de façon certaine et définitive en tête de ce groupe élite, son billet promotionnel en Pro D2 en poche. Le confort de sa situation lui offre donc un choix : foncer tête baissée dans ces deux obstacles, ou bien réfléchir, et se ménager un peu ce dimanche, en préservant des cadres, pour mieux recevoir des Limougeauds sur la corde raide. « Nous avons deux chances au grattage, répond Stéphane Gonin, le responsable des trois-quarts massicois. Nous allons gratter les deux. » Évidemment.

4 sur 5 pour Aubenas-vals en 2017

La confiance née des trois succès bonifiés consécutifs acquis à l’extérieur, à Rovale-Drôme, Chambéry, et Provence, le week-end de repos qui est tombé au bon moment le week-end dernier, précédé des quatre jours de liberté octroyé aux Massicois par leur staff, ont servi à préparer idéalement ce déplacement en Ardèche. Et tout semble tellement possible pour les Franciliens en ce moment. Mais devant cette belle mécanique qui s’avance pour célébrer son triomphe au plus vite, Aubenas-Vals opposera son envie farouche de défendre ses dernières chances de qualification, et rendre encore plus jolie cette fin de parcours qui a sauvé sa saison. Ce duel opposera les deux meilleures équipes du moment. Aubenas, en 2017, c’est 4 succès sur 5 matchs. C’est un peu grâce à Aubenas que Massy se trouve dans cette situation. Nevers y a explosé il y a quinze jours. « Nous avons vraiment retrouvé quelque chose de cohérent dans notre jeu, apprécie Stolz. Le travail d’Alex Audebert auprès de nos avants nous a permis de retrouver une mêlée et une touche stable, ainsi qu’une belle défense sur les mauls portés. Nous avons plus de ballons, et ils arrivent dans la ligne dans de meilleures conditions. Nous avons hâte de recevoir cette équipe de Massy pour jouer un grand match. ». Alors, on monte ?

 

Par Guillaume CYPRIEN

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir