• Les Bleues évitent le piège italien
    Les Bleues évitent le piège italien
Publié le / Modifié le
Compétitions

Les Bleues évitent le piège italien

Bien supérieures aux Italiennes, les Bleues ont construit leur victoire en première période, avant de contrôler la seconde. En s'imposant (28-5), les Françaises s'offrent le droit de jouer une petite finale face aux Galloises, lors de la dernière journée.

Résumé de la rencontre

Prises à la gorge pendant dix minutes, les Bleues prendront rapidement le score dans cette rencontre. Imperméables en défense, solides en conquête et surtout très opportunistes, les Tricolores rallieront quatre fois l'en-but des Italiennes entre la 9è minute et la mi-temps. Tour à tour, ce seront Caroline Ladagnous (9e, 28e), Romane Ménager (18e) et Elodie Poublan (40+1e) qui puniront les Transalpines. Logiquement en avance au tableau d'affichage les Tricolores se contenteront ensuite de gérer la rencontre. En seconde période elles n'auront pas véritablement d'opportunités à se mettre sous la dent et Audrey Abadie sera la seule française à inscrire des points (pénalité 50e). Dominatrices en première période, les joueuses du XV de France ont fait preuve d'une grande maîtrise dans le second acte. Ce succès bonifié permet en tout cas aux Tricolores de monter sur le podium. Déçues par leur début de compétition, les Françaises pourront s'appuyer sur leur première période, qui les a rassurées, tant dans le fond que la forme.

L'essai de la rencontre – Michela Esta (72e)

Ce n'est évidemment pas le plus bel essai de la rencontre, mais il aura eu le don de débloquer la deuxième période. Car si les Bleues menaient 25-0 à la mi-temps, elles ne rallieront plus l'en-but italien par la suite. Chahutées, notamment dans le jeu au sol, les coéquipières de Gaëlle Mignot ne trouveront pas la faille, contrairement aux Transalpines. Longtemps arche-boutées dans la moitié de terrain des Tricolores, les Italiennes réussiront à inscrire leur seul et unique essai de la mi-temps après une pénaltouche. C'est la nouvelle entrante, Michela Esta, qui sauvera l'orgueil des Azzure.

Le tournant du match – L'essai de Caroline Ladagnous (9e)

Bousculées par les Italiennes depuis le coup d'envoi, les Tricolores profitent d'un magnifique travail d'Audrey Forlani pour renverser la tendance. Dans sa moitié de terrain, la deuxième ligne trouve une faille dans la défense transalpine. Elle progresse de plus de trente mètres et trouve Julie Duval qui avait bien suivi. La pilier canneaise sert alors Romane Ménager. Reprise à quelques mètres de la ligne italienne, la troisième ligne aile ne peut aller à dame. Mais le jeu rebondit et en deux passes la balle arrive dans les bras de Caroline Ladagnous qui termine le travail. Globalement dominées par leurs homologues depuis le coup d'envoi, les Françaises mettaient, définitivement, la main sur une rencontre qu'elles maîtriseront globalement.

La joueuse de la rencontre – Elodie Poublan

S'il est bien un nom que le staff couche directement sur sa feuille de match c'est bien celui d'Elodie Poublan, et la Montpelliéraine leur rend bien. Tout en vitesse et en puissance, la numéro 12 tricolore n'a cessé de mettre les Bleues dans l'avancée. Passeuse décisive sur le deuxième essai de Caroline Ladagnous (28e), Elodie Poublan éliminait quatre italiennes pour servir sa compatriote sur un plateau. Juste avant la pause, l'Héraultaise s'offrait également le luxe d'inscrire un essai. Bien servie par Audrey Abadie à l'entrée de vingt-deux transalpins, Poublan redoublait avec Shannon Izar pour finir le travail et donner vingt-cinq points d'avance aux Bleues avant la mi-temps. Juste et inspirée, Elodie Poublan a réalisé une performance trois étoiles ce dimanche après-midi.

 

Les meilleures

Italie : Barrattin, Rigoni

France : Poublan, Mayans, Ménager, Rivoalen, Ladagnous, Duval, Forlani, Izar

 

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir