La France au bout d'un suspense insoutenable !

  • La France au bout d'un suspense insoutenable !
    La France au bout d'un suspense insoutenable !
Publié le , mis à jour

La France est venu au bout du Pays de Galles au terme d'un match incroyable de suspense. La délivrance est venue de Damien Chouly à la 100ème minute. 

Le match : 

Face au Pays de Galles, on a sans doute assisté à la meilleure entame de match des Bleus dans ce Tournoi. 15 minutes pendant lesquelles l'équipe de France a étouffé le XV du Poireau. Et cette fois, les Français ont concrétisé avec un essai signé Rémi Lamerat. C'est ensuite Camille Lopez qui a donné un petit matelas aux Tricolores. Puis il y a eu ce carton jaune contre Virimi Vakatawa et les Français ont commencé à perdre le fil. Si bien que les Gallois se sont réveillés et ont passé trois pénalités par l'intermédiaire de Leigh Halfpenny. A la pause, le score était de 10 à 9 pour les hommes de Guy Novès. Dans la continuité de fin de premier acte, c'est les Gallois qui avaient la maîtrise du match et grâce à une nouvelle pénalité d'Halfpenny, ils prenaient l'avantage pour la première fois du match à la 54 ème minute. La seconde mi-temps était hachée jusqu'à une fin de match folle, ubuesque dont on parlera longtemps. Au bout de 20 min de temps additionnel, Damien Chouly délivrait l'équipe de France pour offrir la victoire aux Bleus et lui permettre de croire encore à la deuxième place. 

Les joueurs du match : Guilhem Guirado et Yoann Maestri

Le capitaine et le vice capitaine de l'équipe de France ont parfaitement mené leur troupe jusqu'à la victoire. Guilhem Guirado a été à la pointe du combat tout au long de la partie. Par quatre fois, le talonneur est resté au sol, par quatre fois il s'est relevé pour repartir de plus belle. En témoigne les neuf plaquages qu'a réalisé le joueur de Toulon. Le capitaine s'est également montré très précis sur ses lancées en touche. Yoann Maestri a parfaitement pris le flambeau de Guirado lors de sa sortie à la 75ème minute. Et le deuxième ligne toulousain a eu du travail. Il a parfaitement géré l'interminable temps additionnel. A chaque fois, il a redemandé à l'arbitre la mêlée. Un choix payant puisque l'essai de Damien Chouly est arrivé d'une mêlée dominée par les Français. 

Le fait du match : vingt minutes de temps supplémentaires 

Vingt minutes dont on parlera encore longtemps. 20 minutes intermibanles au bout desquelles la France trouvait la solution par l'intermédiaire de Damien Chouly. Tout est parti d'une pénalité sifflée pour les Bleus à la dernière minute du temps réglementaire. S'en est suivi une série de mêlées dominée par les Tricolores. Wayne Barnes, l'arbitre de la rencontre, n'allait pas sous les poteaux mais adressait un caron jaune contre Samson Lee. S'en est suivi cinq minutes de flottement où M. Barnes ne savait pas si les mêlées allaient être simulées ou non. Un Gallois finissait par rentrer. La série de mêlée reprenait et sur celle jouée par les Bleus, les Gallois se mettaient encore à la faute. C'est finalement sur une ultime mêlée jouée par les partenaires de Maestri que Damien Chouly délivrait le Stade de France. Le talonneur du Racing offre à la France sa première victoire contre le Pays de Galles depuis 2011. 

Les meilleurs : 

Guirado, Maestri, Gourdon, Picamoles, Lamerat, Nakaitaci ; Warburton, Tipuric, Webb, Halfpenny

par Pierre Loevenbruck

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?