Guy Novès : « Ce soir, j'ai appris »

  • Guy Novès : « Ce soir, j'ai appris »
    Guy Novès : « Ce soir, j'ai appris »
Publié le

Le manager du XV de France est revenu sur la victoire des siens, acquise de haute lutte (20-18) face aux Gallois au bout d'un suspens insoutenable. Il félicite ses joueurs qui n'ont rien lâché.

Que d'émotions dans cette fin de match ! Comment l'avez-vous vécue ?

Qu'est-ce que j'en pense ? Je n'ai pas trop envie de le dire. Je l'ai dit à mes joueurs, ça suffit. La fin de match est héroïque ? En tant que papy, je n'avais jamais vécu ce genre de dénouement. D'ailleurs, les gens intelligents qui me traitent de papy vont pouvoir en profiter. On ne peut qu'être fier de mes joueurs. On dit que dans le rugby, il y a des valeurs. Il y a aussi de la technique. Mais il y a des valeurs. Cette équipe de France avait déjà démontré des choses, en novembre. Dans un match très dur, avec 10-9 à la mi-temps, elle a montré qu'avec ce caractère elle va progresser. Elle bute, certes, elle échoue mais elle apprend. Moi aussi, ce soir, j'ai appris des choses sur mon équipe. Ce que j'entends de certains, les critiques, et ce que je vois… Ces gens n'arrivent pas à la cheville de mes joueurs. Ça me fait plaisir.

 

Auriez-vous souhaité que vos joueurs insistent dans l'axe plus tôt dans le match ?

Oui, certainement. Tactiquement, j'aurais aimé qu'on change de style de jeu. Cette équipe de Galles, qui n'a pas pris d'essai contre l'Irlande, en a pris un d'entrée contre nous. Ensuite, le jeu dans l'axe aurait été plus prolifique. Les Gallois ont une défense très dure. (il marque une pause) On va debriefer. À chaud, c'est compliqué de dire des choses pas très positives. Mes mecs méritent autre chose que des critiques. Après l'Italie, je comprenais les critiques. Mais ce soir… On a joué tellement de temps après la fin du temps réglementaire que j'ai du mal à parler de jeu dans l'axe ou au large…

 

George North se plaignait d'avoir été mordu lors de la fin de match. Qu'en savez-vous ?

D'en haut, je n'ai rien vu. C'est difficile à commenter. Je n'ai pas grand-chose à répondre…

 

L'arbitre dit qu'il a vu des traces de morsures…

Moi aussi, regardez ! (il se mord la main)

 

Un mot sur le remplacement d'Atonio en fin de match, qui ressemble fort à du coaching tactique...

On m'a dit qu'il était blessé. J'ai assumé mes responsabilités. Mais les Gallois ont aussi changé leurs piliers dans les arrêts de jeu, non ? Je ne vois pas ce qu'on a fait de différent.

 

Quelle était la nature de sa blessure ?

Il faut voir ça avec les docteurs. Nous ferons le point avec la cellule médicale après le match. Franchement, je ne sais pas. J'espère juste que sa blessure n'est pas trop grave. Je peux juste vous dire que sa vie n'est pas en danger.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?