Darricarère : « Le moindre faux pas à domicile sera rédhibitoire »

  • Darricarère : « Le moindre faux pas à domicile sera rédhibitoire »
    Darricarère : « Le moindre faux pas à domicile sera rédhibitoire »
Publié le , mis à jour

Avant la reprise du Pro D2, le stratège Biarrot David Darricarrère, évoque la déconvenue à Carcassonne et la fin de saison.

Avec du recul, le match à Carcassonne n’était qu’un passage à vide ?

Oui, je pense que ça en était un, une décompression. Peut-être aussi un trop plein de confiance. Après on est passé à côté, notamment en première mi-temps. Les joueurs ont essayé, mais ils ont trop balbutié notre rugby, et puis il y avait une équipe en face qui était très agressive, beaucoup plus que nous.

Dans le passé, les semaines de pause arrivaient alors que le BO était en pleine bourre. Est-elle arrivée au bon moment cette fois ?

Il a fallu s’enquiller de très, très gros matchs contre des équipes rudes, dans des conditions parfois difficiles, donc on a laissé des plumes dans ce bloc. Finir comme ça, c’est certes très décevant dans l’engagement et dans ce qu’on veut mettre par rapport aux entrainements. C’est un match qu’on s’est mis dans le coin de l’oreille pour ne plus reproduire les mêmes erreurs à l’extérieur. Mais d’un autre côté, c’est un match qu’on a cherché à évacuer pour se pencher sur les six qui arrivent.

Vous êtes-vous fixés des objectifs comptables ?

De ce côté-là, non. On sait que le moindre faux pas à domicile sera rédhibitoire. Après, selon ce qui va se passer dans les autres rencontres, on sera obligé d’aller chercher des points à l’extérieur, c’est une évidence. Quand tu vois les résultats d’Albi sur les quatre derniers matchs, ça va être difficile… On va d’abord s’attacher à préparer ce match, pour bien l’aborder. L’objectif est d’abord de le gagner pour retrouver de la confiance. En termes de points, on n’a pas calculé, en termes de contenus, oui. Avant le début de saison, Albi faisait partie des favoris. Avec l’effectif qu’ils ont, ils devaient être dans les cinq. Après on sait ce que c’est, ces situations où il faut aller chercher des points partout pour sauver sa peau, donc on sait dans quel état d’esprit ils vont se déplacer.

Propos recueillis par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?