Ne pas tomber dans le panneau

  • Ne pas tomber dans le panneau
    Ne pas tomber dans le panneau
Publié le

Ce déplacement à Pau pourrait être un vrai piège pour les Rochelais. Mais ils sont d'ores et déjà prêt au combat

Patrice Collazo se fait discret ces derniers temps et la preuve en est, cette semaine au point presse du Stade Rochelais, c'est le technicien de la touche géorgien, Akvsenti Giorgadze, qui est venu s'exprimer quant à la prochaine rencontre du Stade Rochelais face à Pau. Une première depuis le début de saison. L'ancien talonneur du Castres Olympique n'a alors pas mâché ses mots sur la dynamique du club du Béarn « Quand on regarde les statistiques de Pau, à part ce passage à vide face à Clermont la semaine dernière, c'est une équipe qui a les capacités ou en tout cas l'envie de rester dans les six premiers du championnat. » Le technicien de la touche tient tout de même à rappeler que la Section Paloise se bat dans ce championnat depuis deux ans et que dorénavant les hommes de Simon Mannix arrivent à gérer la pression: « Auparavant, ils étaient dans une énorme difficulté notamment dans les phases de conquête. Mais aujourd'hui on sent que ce n'est plus une équipe qui subit. Ils ont battu Clermont, Montpellier chez eux... je pense que c'est une équipe qui ne craint pas la pression. »

Mais alors à quoi s'attend réellement le Stade Rochelais lors de ce déplacement dans les Pyrénées ? « Historiquement, on a un gros passé avec eux. Nous savons que quand on se déplace là-bas, nous sommes très attendus. C'est une des meilleures équipes à domicile, avec nous et Clermot notamment. C'est un gros test. » avouait le jeune deuxième ligne, Mathieu Tanguy. « Pau est une équipe complète, qui possède de très bons joueurs Je sais qu'ils seront prêts au niveau physique et pour le contact notamment. » se réjouissait d'avance Levani Botia. Et il ne va pas falloir que les maritimes baissent les bras, comme ils l'avaient fait ce 19 novembre à Bordeaux (défaite 26-0) : « la saison a été longue, la fatigue physique se fait ressentir mais vue la dynamique positive qu'entretient le groupe je sais qu'ils seront prêts. » avouait Aksventi Giorgadze. Les Palois arriveront-ils à stopper la série de victoires des Rochelais ? Réponse samedi soir.

 

par Jessica Fiscal

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?