Guy Novès et Thierry Dusautoir réunis pour célébrer le rugby amateur

  • Guy Novès et Thierry Dusautoir réunis pour célébrer le rugby amateur
    Guy Novès et Thierry Dusautoir réunis pour célébrer le rugby amateur
Publié le , mis à jour

À l'occasion des Oscars Amateurs Midi Olympique organisés dans la concession BMW-Pelras, le sélectionneur de l'Equipe de France et l'ancien Capitaine Tricolore ont pu balayer l'actualité tout en n'ométtant pas de mettre à l'honneur le rugby amateur. 

Avec son flegme qui le caractérise, Guy Novès s'avance et prend le micro, dès les premiers mots, c'est le Toulousain qui parle, lui qui a lancé tant de jeunes au sein de l'équipe première du Stade Toulousain. Pour cette première édition des Oscars Amateur, c'est le club de Balma qui fût mis à l'honneur, de son président Serge Prat-Marty à l'équipe sénior jusqu'à l'école de rugby, un club cher à Novès qui "ne (s)e voyait pas ne pas faire le déplacement, car c'est un club qui me tient particulièrement à coeur". Dans la peau du sélectionneur de l'Equipe de France, il n'a pu de facto éviter les questions autour de cette interminable, mais au combien riche en émotions, rencontre entre Tricolores et Gallois, un match fondateur et révélateur :  « Au delà des ces 20 dernières minutes de notre équipe de France ce week-end, elle a montré à quel point les valeurs Françaises peuvent être bien représentées sur un terrain de rugby». Lorsque Guy Nov-ès a pris la possession de ce XV de France, son objectif, outre le fait de fixer un groupe et de fait un quinze type, a fait de la formation et de la mise en avanrt des jeunes une priorité, notamment avec leur club : « On sait que nos jeunes vont progresser et qu'ils seront le plus performant possible. Si ils peuvent obtenir encore peu plus d'expérience en championnat comme en Coupe d'Europe on espère qu'ils finiront par rattraper leurs aînés.». Car la réussite des clubs professionnels et par conséquent celle des Equipes de France passe aussi et surtout par une formation efficace au sein des clubs amateurs. On dit que le talent n'attend pas le nombre des années, preuve en est la réussite des Equipes de France « Oui on a ouvert l’équipe de France aux plus jeunes, on a vu l’équipe de France des moins de 20 ans réaliser de grandes performances avec de très bons résultats, avec quelques uns qui peuvent nous rejoindre parce que ce sont des jeunes qui ont 18, 19 ans et si ils le méritent ils nous rejoindront. 

 

Dusautoir, suspens maintenu

 

L'autre invité de cette soirée fût l'ancien capitaine de l'Equipe de France et actuel joueur du Stade Toulousain Thierry Dusautoir. La question de la supposée retraite du "Dark Destroyer" était sur toutes les lèvres, et lorsque celle-ci fût avancée, « Aujourd'hui rien n'est acté, ceci étant dit il y a quatre semaines on annonçait une prolongation avec le Stade Toulousain. Lorsque la décision sera prise, tout le monde sera mis au courant en temps et en heures. ». Préférant ainsi se concentrer sur la fin de saison de son club qui s'annonce délicate avec notamment un périlleux déplacment ce week-end à Bordeaux : « Avec le Stade Toulousain on a nos objectifs, nos échéances avec la course aux phases finales en championnat et aussi un beau quart de finale de Coupe d'Europe à jouer à Thomond Park face au Munster ». Pour autant, le 3ème ligne qui a commencé sa carrière du côté de Trélissac sait bien qu'un jour, les supporters Toulousains n'auront plus la chance de le voir évoluer sur le pré d'Ernest Wallon: : « C'est sûr qu'un jour je briserai le cœur de tout le monde et j'arrêterai ».

 

Donner le la aux écoles de rugby et à la formation des jeunes talents français, tel était le thème de cette soirée évènement, que Guy Novès résume parfaitement : « Quand on s'adresse à des jeunes, c'est ce qu'on a de plus cher, ils ne trompent personne, ces enfants donnent le meilleur d'eux-mêmes car nous, que nous soyons éducateurs comme je l'ai été, ou simples parents, on se sert du rugby pour éduquer nos enfants ».

 

par Enzo Contreras

Crédit Photo : Michel Labonne/Dépêche du Midi

 

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?