La fureur de vaincre

  • La fureur de vaincre
    La fureur de vaincre
Publié le , mis à jour

Sixième victoire consécutive à la Méditerranée pour Béziers, qui est toujours invaincu dans son antre en 2017. En battant Colomiers (41-27) au terme d’un match splendide fait de multiples rebondissements, les Biterrois ont fait un grand pas vers le maintien. 

Le match et le tournant :

Une histoire de cartons. Fa’amatuainu voit rouge et le scénario du match s’inverse.  Auteur d’un plaquage non maîtrisé et très dangereux sur Lachie Munro, l’imposant deuxième ligne a été logiquement exclu. Et son carton rouge a eu des conséquences négatives directes pour son équipe. Cinq minutes après, les Columérins, qui mènent alors 6-0, encaissent un essai marqué et transformé par Munro. Pour la première fois, Béziers prend les commandes de la rencontre et va même se détacher au score à la mi-temps (14-6). Mais le carton jaune reçu par Puletua avant la pause pour un plaquage haut, va ré-inverser le cours du match. A quatorze contre quatorze, les Biterrois se font surprendre deux fois consécutivement au retour des vestiaires (essais de Panizzo et Cazenave) et c’est Colomiers qui reprend les commandes au score (20-14). L’exclusion temporaire de Puletua aura donc coûté quatorze points à l’ASBH… Un passage à vide qui a piqué au vif les Biterrois, auteur ensuite d’un vingt à zéro ! Pour s’imposer au final largement sur le score de 41 à 27. Ils comptent désormais dix points d’avance sur Albi, premier relégable. De leur côté, les Columérins rentrent bredouilles de l’Hérault et chutent à la 4e place de ProD2.

 

Le chiffre : 

Huit. Soit le nombre d’essais marqués et surtout, le nombre hallucinant de cartons reçus par les deux équipes dimanche. Quatre jaunes pour Béziers (deux jaunes pour Puletua synonyme de rouge), deux jaunes pour Colomiers et un rouge de chaque côté.

 

L'essai :

Sabri Gmir en rédemption. Mis au tapis quelques minutes plus tôt par un double raffut du petit neuf columérin, Cazenave, qui allait ensuite à l’essai, Sabri Gmir a réagi de la plus belle des manières. Vexé, le Tunisien se rattrapait immédiatement en marquant son huitième essai de la saison et en emportant deux défenseurs sur son passage. Sa réalisation n’est pas la plus belle des cinq inscrites par l’ASBH, mais elle révèle le caractère des Rouge et Bleu, qui sont parvenus à renverser plusieurs fois le scénario du match. Frôlant même le bonus offensif dans les ultimes minutes… A noter que l’international tunisien, Gmir, vient d’égaler son record d’essais en ProD2.

 

L'homme du match : 

Lachie Munro, l’homme aux pieds d’or. Auteur d’un doublé et de vingt-six points au total face à Colomiers, le numéro dix a livré une performance majuscule. Impérial au pied dans le jeu et face aux perches (100% de réussite), le Néo-Zélandais s’est également montré très juste et intelligent tactiquement, à l’image de son compère de la charnière Josh Valentine. Un maître à jouer retrouvé.

 

Les meilleurs

A Béziers, Munro, Valentine, Fualau, Fernandes, Best, Peyras-Loustalet, Gmir ; Sitauti, Puech, Timani, Hilsenbeck, Piron. 

par Julien Louis

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?