Super Rugby: le bilan de la cinquième journée

  • Super Rugby: le bilan de la cinquième journée
    Super Rugby: le bilan de la cinquième journée
Publié le

Les Rebels battus dans un match fou, les Sharks qui enchaînent alors que les franchises néo-zélandaises continuent d'impressionner, c'est notre bilan de la cinquième journée. 

Le match : Melbourne Rebels - Waratahs

 

Décevants depuis le début de la saison, les Rebels et les Waratahs se retrouvaient vendredi dernier pour l'ouverture de la cinquième journée du Super Rugby. La rencontre a accouché d'un beau spectacle et c'est la province de Melbourne qui a pris dès le début la tête. Emmenée par sa pépite Reece Hodge auteur de deux essais, elle menait largement à la pause 25 à 6. A l'envers en première période à l'image d'un Bernard Foley décevant pour son grand retour, l'équipe de Sydney a fait preuve de caractère. L'ouvreur international australien s'est retrouvé en seconde période. Ses inspirations ont grandement aidé les Waratahs à revenir dans la partie. Au point de marquer trois essais et de revenir à égalité à cinq minutes de la fin. La province entraînée par Stephen Larkham est même parvenue à s'immposer à la dernière minute grâce à David Horwitz. Une remontée fantastique des Waratahs qui lui permet de prendre la deuxième place de la poule australienne. Les Rebels n'ont plus gagné depuis la première journée. 

 

En hausse : les Sharks 

 

Défaits lors du premier match, les Sharks n'arrêtent plus de gagner. Le week-end dernier, ce sont les Cheetahs qui ont fait les frais de la bonne forme de la province de Durban. Dès le début de match, profitant de l'indiscipline des Cheetahs, elle inscrivait deux essais. C'est pourtant l'équipe de Bloemfontein qui était en tête à la mi-temps. Elle a parfaitement profité des fautes des visiteurs notamment le carton jaune reçu par Coonie Oosthuizen pour franchir deux fois la ligne d'en-but. Plus tranchant et puissant en seconde période, les Sharks ont inscrit deux nouveaux essais qui leur ont permis de s'imposer 38 à 30, au terme d'un très beau match. Les Sharks montent à la neuvième place du classement générale à une place de la qualification pour les phases finales. 

 

En baisse : Les Bulls

 

Pour leur premier match de leur déplacement en Nouvelle-Zélande, les Bulls ont explosé face aux Auckland Blues, pourtant pas en forme. Le début de match était d'ailleurs à l'image de deux équipes en manque de confiance après trois défaites consécutives pour les Néo-Zélandais et deux en trois matchs pour les Sud-Africains. Les deux équipes se sont longtemps observées, si bien qu'à la mi-temps le score était de 7 à 7. En seconde mi-temps, les Blues ont fait parler la foudre marquant pas moins de cinq essais dont un après une relance de leur 22 mètres. Les Bulls inscriront un essai en toute fin de match. La défaite est néanmoins très lourde (38-14). Les Bulls avaient manqué la qualification pour les phases finales d'un point l'année dernière. Ils se compliquent encore un peu plus la tâche de bien figurer dans ce Super Rugby. 

 

Le fait : les franchises néo-zélandaises reçues trois sur trois

Outre les Blues, les deux autres franchises néo-zélandaises se sont imposées ce week-end. Les Crusaders, spécaliste des retours francassants, n'ont fait cette fois qu'une bouchée de la Western Force 45 à 17. De leur côté, les Highlanders ont disposé des Brumbies en Australie. Une très belle performance de la franchise d'Otago qui n'avait gagné qu'un match cette saison. Elle l'a emporté (13-18). Trois succès qui confirment encore un peu plus la suprématie des franchises néo-zélandaises sur le Super Rugby.  

 

Le chiffre : 4

 

4, comme le nombre de victoire des Jaguares. Les Argentins ont signé une quatrième victoire consécutive contre les Reds (22-8). Quatre succès cette année, c'est autant que sur l'ensemble du dernier Super Rugby. 

par Pierre Loevenbruck. 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?