Alerte à Marcoussis !

  • Alerte à Marcoussis !
    Alerte à Marcoussis !
Publié le / Mis à jour le

Après une saison passée à dynamiter les défenses de Fédérale 1, le meilleur marqueur d’essais de la division était à Marcoussis pour s’essayer au VII avec les Bleus !

Pour sa troisième saison à Cognac, l’ailier (ou centre) Samuel Alerte écrase tout sur son passage, avec une statistique détonante : 9 essais marqués en 17 matchs joués. En confiance au sein de l’effectif charentais, le jeune homme de 25 ans (il les aura en avril) fait exploser ses qualités aux yeux de tous, match après match. « Il y a déjà trois ans que je suis là et tout se passe pour le mieux. Je m’entends très bien avec tous mes coéquipiers, je me sens de mieux en mieux, je me laisse aller et je prends du plaisir à jouer », confie le jeune homme qui martyrise les défenses de Fédérale 1 avec une facilité déconcertante.

À tel point que son profil a tapé dans l’œil des dirigeants de l’équipe de France à VII, qui lui ont proposé d’intégrer le VII de France cette semaine afin de participer à un stage de préparation en vue du Tournoi de Rugby à VII de Hong Kong et de Singapour. « Je suis arrivé lundi en soirée et je m’entraîne mardi et mercredi avec l’équipe de France. C’est génial ! Cette venue à Marcoussis n’est qu’une prise de contacts, histoire de voir comment je me comporte à VII. » Une consécration pour le joueur qui avouait dans nos colonnes espérer secrètement que ses belles prestations lui servent à intégrer un jour le circuit professionnel. S’il n’en est (encore) pas là, Samuel Alerte a eu l’occasion de toucher du doigt le très haut niveau et de se confronter aux pros du VII. Pas vraiment une découverte pour lui qui a déjà une solide expérience de ce jeu (double champion de France avec La Rochelle et plusieurs participations à des tournois avec les Free Seven). L’athlète retire forcément du positif de cette expérience : « C’était un très bon moment, très agréable à vivre. Je suis très content d’avoir pu participer à ces journées avec le VII de France et j’espère avoir la chance d’y retourner un jour ! »

 

Vers un club professionnel ?

Le Cognacais a débuté le rugby « dans le 77, à Champs-sur-Marne », avant de partir à Massy, le gros club voisin, où ses qualités lui permettent d’intégrer pour un an le centre de formation. Après quoi, il file à l’ouest, en Charente-Maritime, où il signe pour trois ans au centre de formation de La Rochelle. Le joueur (1,92 m, 98 kg) a la tête bien faite et souhaite terminer ses études avant d’envisager de poursuivre plus avant sa quête ultime, intégrer un club professionnel : « Je suis allé à Cognac et le club m’a permis de terminer mon BTS. Désormais, je me suis lancé dans une licence en communication et en management des événements. Le cursus se déroule en alternance et il me permet de continuer à bien m’entraîner. » Ses grosses qualités de vitesse, ses appuis de feu ont attiré sur lui les projecteurs du rugby à VII. À voir si maintenant il arrivera à capter la lumière d’un club professionnel à XV… « Je suis ouvert à toutes les propositions », reprend le jeune homme qui a tout pour percer… 

par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir