Ils l'ont fait !

  • Ils l'ont fait !
    Ils l'ont fait !
Publié le / Mis à jour le

Au terme d'une rencontre forte en intensité, le Stade Rochelais a remporté son 13e match consécutif mais est surtout propulsé en demi-finale de la Challenge Cup, pour la première fois de son histoire.  

Résumé du match :

Qu'importe la pelouse, le Stade Rochelais en fait son terrain de jeu préféré. Mais que ça été dur d'imposer son rythme face aux hommes de Duncan Hodge. Pour preuve en 40 minutes, pas moins de six essais ont été inscrits par les deux équipes. Dont quatre des Rochelais. Et sur ces quatre essais, deux ont été inscrit par le talonneur Jérémie Maurouard sur un schéma de jeu identique : une touche bien négociée à 5 mètres de la ligne pour ensuite former un maul. C'est l'arme forte des hommes de Patrice Collazo depuis le début de saison, et ils ont su en jouer sur la pelouse de Murrayfield. Et si les jaune et noir ont eu du mal à réellement imposer leur vitesse, leur style de jeu, ils ont tout de même réussis à rentrer aux vestiaires avec 14 points d'avance sur les Ecossais.

Mais Edimbourg impose son rythme en deuxième période et inscrit alors son troisième essai de la partie à l'image du troisième ligne aile, Watson, élu d'ailleurs hommes du match.

Et c'est là que le coaching s'opère côté maritime. Patrice Collazo fait le choix de changer toute sa première ligne à la 48e minute. L'ascendant est repris légèrement par les Maritimes mais ils vont être pénalisés par un carton jaune au moment où l'équipe d'Edimbourg arrive à bien imposer son jeu. Malgré quelques frayeurs, les Rochelais ont tout de même tenu la barre et ont ainsi décrocher une demi-finale de Challenge Cup sur le score de 22-32. Une demi-finale qui se jouera devant leur public à Marcel Deflandre.

 

Fait du match :

Des changements de dernière minute se sont opérés avant le coup d'envoi. L'Australien Zack Holmes, blessé a été remplacé par son compatriote Brock James. Du côté de Jone Qovu, lui aussi blessé, il a été remplacé sur le banc par Leandro Cedaro. C'est alors l'ailier Vincent Rattez qui a rejoint le banc maritime.

 

Tournant du match :

Grâce à la mêlée rochelaise, Brock James a l'opportunité de donner de l'air à son équipe une minute avant la fin du match avec une pénalité. S'il en a loupé une quelques minutes avant, celle-ci il ne la loupera pas et permettra ainsi aux Rochelais de remporter ce quart de finale avec 10 points d'avance 22-32.

 

Les meilleurs :

Edimbourg : Tovey, Watson, Dean

La Rochelle : Retière, Maurouard, Gourdon, Vito, Sazy et Botia

 

Par Jessica Fiscal

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir