Un précieux bonus

  • Un précieux bonus
    Un précieux bonus
Publié le , mis à jour

Face à des Landais accrocheurs,  l'équipe de l'Ain, très réaliste, a su bonifier une victoire assortie de six essais (46-26).  

Le match

Après la victoire décrochée à Agen, Mathon était en attente d'une confirmation face à Dax mais c'est un sérieux coup de froid qui attendait le public de l'Ain cueilli par l'essai pointé par Ternisien après trois minutes de jeu. Le doute fut de courte durée, chassé par une percée de Codjo et surtout par un contre sur un dégagement de Robert qui permettait à Taufa de récupérer le ballon dans l'en-but pour rétablir la parité. Elle était vite rompue par une pénalité ajustée par Adrien Bau,  mais sur la remise en jeu, Sobela profitait du rebond pour récupérer la balle et filer à l'essai avant que Botica creuse l'écart sur pénalité. Le faux départ était effacé d'autant que coup sur coup MacDonald sur un ballon porté puis Etienne à la réception d'une diagonale de Botica après une percée de Tian ajoutaient deux nouveaux essais. A la pause la cause semblaient entendue mais Dax, accrocheur, revenait dans le match avant qu'à l'heure de jeu Oyonnax remette le pied sur l'accélérateur pour pointer deux nouveaux essais et assurer la conquête d'un précieux bonus offensif.

L'essai

Peu après l"heure de jeu, en récupérant un ballon pouss au pied dans le dos de La Défense landaise, Sylvère Tian pointait l'essai du bonus, le cinquième pour Oyonnax. Mais peu avant la mi-temps, l'ailier du Haut-Bugey aurait pu franchir la ligne sur une percée qui déchirait le rideau landais. Le jeu rebondissait ré et Botica choisissait de jouer au pied une transversale récupérée par Etienne qui terminait le travail collectif derrière la ligne.

Le joueur

Souvent cantonné aux tâche obscures, Patrick Sobela a parfaitement répondu à ses obligations en accomplissant un énorme travail en défense face à des Dacquois qui jusqu'au bout jouèrent tous les coups. Mais le troisième ligne de l'US Oyonnax a aussi brillé en attaque en participant à plusieurs montées offensives et même en pointant un essai, à la manière d'un ailier, après avoir récupéré un ballon aérien, après un rebond négligé par les Landais. A trente
mètres de la ligne, Patrick Sobela faisait parler sa puissance pour filer seul à l'essai.

Les meilleurs :

À Oyonnax :  Ma'afu, Sobela, Cibray, Botica, Tian.

À Dax : Bau, August, Drean.

 

Par Jean-Pierre Dunand

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?