Cinq de chute pour Albi

  • Cinq de chute pour Albi
    Cinq de chute pour Albi
Publié le , mis à jour

En échouant pour la cinquième fois de la saison sur leur pelouse face à Montauban 13-16, les Albigeois ont peut-être dit adieu au Pro D2.

Résumé

Mathématiquement, Albi n'est pas mort. Mais le coma est profond. Irrémédiable ? L'avenir le dira. Il reste 20 points sur le tapis et il faudra en remonter six sur Vannes et/ou Dax, qui prennent leurs aises à l'orée de la zone rouge tandis que les Tarnais font du surplace.

Tétanisés par l'enjeu, les Albigeois ont mis une mi-temps à prendre la mesure du match. Ils se sont retrouvés menés au score par des Montalbanais réalistes et sûrs de leur fait, qui ont marqué un bel essai sur leur seule entrée dans les 22 mètres albigeois de la première période. Le buteur Jérôme Bosviel, en étant de grâce (réussite d'une pénalité de 55 mètres), portait le score à 16-6 à la mi-temps. Les joueurs du SCA se lançaient alors à corps perdu dans la bataille et parvenaient à inverser le cours du match. Montauban, jusque-là si cuirassé, n'existait plus et les Tarnais avançaient sur chaque impact. Nasoni Naqiri inscrivait l'essai de l'espoir pour porter le score à 16-13. Dans la foulée, après une action magnifique, le surpuissant centre fidjien entrait dans l'en-but pour signer son doublé … Sauf qu'au moment d'aplatir, il commettait un en-avant. Dès lors, plus rien ne serait marqué et les Montalbanais, avec maîtrise, verrouillaient la fin de rencontre avec l'expérience de vieux briscards. Pick and go sur pick and go, à la manière du grand Munster, pendant plus de trois minutes. 16-13, score final. Cet en-avant de Naqiri pourrait bien être la dernière brique du lest qui conduira le SCA en Fédérale 1...

 

Le tournant du match.

64e minute. Nasoni Naqiri, qui vient de marquer un superbe essai, entre dans l'en-but montalbanais pour la deuxième fois après une magnifique combinaison. Il ne lui reste plus qu'à aplatir, mais le ballon lui glisse des mains et le joueur ne peut appliquer la fameuse « pression de haut en bas ». Un véritable coup dur car le score était de 16 à 13 en faveur de Montauban à ce moment-là. Les Albigeois rataient-là l'occasion de tuer le match. Une occasion qui ne se représenterait plus …

 

L'homme

Jérôme Bosviel. Comme toujours lorsqu'il évolue à l'ouverture, Jérôme Bosviel a livré une très belle partie. Solide sur les fondamentaux du poste, il a très bien animé le jeu de son équipe et a su s'adapter aux conditions météo changeantes en cours de match (la pluie s'est invitée en deuxième période). Surtout, il a réussi un coup de pied colossal de plus de 55 mètres pendant que le buteur albigeois, Thibaut Bisman, en ratait un de 22 mètres. Les trois points qui ont fait la différence au final.

 

Les meilleurs

À  Montauban :  Bosviel, Caisso, Zanon, Mathy, Sayerse ;

À Albi :  Dorey, Quercy, Le Gal.

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?