Brive peut avoir des regrets

  • Brive peut avoir des regrets
    Brive peut avoir des regrets
Publié le

Brive s'est incliné 34 à 20 sur la pelouse de Bath en quarts de finale de la Challenge Cup. Mais les Corréziens peuvent nourrir des regrets car ils ont su faire douter la formation anglaise.

Le match

Les Brivistes n'ont pas à rougir. Certes, la réalité est cruelle et ils sont éliminés de la compétition européenne, pourtant ils ont fait douter une équipe de Bath qui partait largement favorite avec sa colonie d'internationaux. Les Corréziens ont tout d'abord compté sur l'effet de surprise pour exister dans ce match en décidant de miser sur un gros volume de jeu. L'entame était intéressante et les hommes de Nicolas Godignon parvenaient à se montrer dangereux. Malheureusement, cette ambition offensive était assez éprouvante et la défense du CABCL montrait des signes de faiblesses devant les individualités de Bath et notamment le trois-quarts centre Jonathan Joseph et l'arrière Anthony Watson. Bath profitait des espaces pour prendre à revers la défense corrézienne. Les joueurs de Todd Blackadder menaient 20 à 6 à la pause et ils inscrivaient un nouvel essai dès la reprise de la seconde période par l'international gallois Faletau (43e). Les chances corréziennes étaient bien minces et pourtant les Brivistes n'abdiquaient pas. Au contraire, revenant à un jeu plus simple et mieux maîtrisé, ils parvenaient à inscrire deux essais par Fabien Sanconnie en six minutes (50e, 56e), le premier après une mêlée conquérante et le second sur un ballon porté de plus de vingt mètres. Dominateurs en conquête, moins friables en défense, plus puissants au impacts, les Corréziens pouvaient alors croire à l'exploit. Sauf que les Anglais défendaient chèrement leur sept points d'avance, avant un exploit de l'ailier Semesa Rokoduguni à quatre minutes du coup sifflet final.

 

Les meilleurs : à Bath : Charteris, Ellis, Faletau, Joseph, Rokodoguni, Watson.

À Brive : Devisme, Snyman, Luafutu, Sanconnie.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?