Les Saracens en patron

  • Les Saracens en patron
    Les Saracens en patron
Publié le

Dans une partie qu'ils ont dominés de bout en bout, les Sarries ont éliminé Glasgow. Les Écossais ont tenu une heure avant de s'écrouler en fin de match. 

Le match 

Une opposition de style. Ce quart de finale de Champions Cup entre Saracens et Glasgow a eu des airs d'Angleterre-Écosse. Des lacements de jeu d'une précision digne du XV de la Rose côté sarries, une rigueur défensive semblable à celle du Chardon pour les Warriors. Et comme dans le 6 Nations, les Écossais ont souffert. C'est presque un miracle que les coéquipiers de de Jonny Gray n'ont encaissé qu'un essai tant ils ont été dominés par les partenaires de Bradley Barrit. Les Anglais s'en sont remis à la botte d'Owen Farrell pour traduire leur domination. C'est finalement sur leur troisième occasion (deux essais refusés à la vidéo) que les Saracens trouvaient la faille grâce à Chris Ashton. A la score, ils menaient 14 à 3. Le début de second acte est plus équilibré, et c'est même Glasgow qui va surprendre les Anglais grâce à un très bel essai de Lee Jones (voir l'essai du match). Dix minutes de flottement sans conséquence, tant les Sarries vont écraser la fin de match. Avec trois essais dans les 20 dernières minutes, les Saracens s'imposent au final 38 à 13. Les Anglais sont plus que jamais favoris à leur propre succession.

 

L'essai du match : Lee Jones

On joue la 48ème minute. Glasgow est en grande difficulté offensivement depuis le début de la partie. Pourtant, les Warriors vont trouver la faille sur le premier action d'envergure. A la sortie d'une mêlée, le ballon arrive dans les mains de Russell. Sa passe au pied millimétré trouve Lee Jones sur son aile. Il n'a plus qu'à éliminer un défenseur puis rafuter Chris Ashton pour inscrire un superbe essai. 

 

Le joueur du match : Marcelo Bosch

Si les Saracens se sont inclinés, c'est grâce à un très bon travail collectif. Difficile de sortir une individualité, pourtant nous retiendrons Marcelo Bosch. Il a été l'un des attaquants anglais les plus actifs en première période. Le centre argentin a surtout inscrit un très bel essai pour son dernier ballon. Prenant la balle au 22 mètres, il franchit en cassant deux plaquages, il élimine un troisième défenseur, avant de rafuter Hogg et filer sous les poteaux. 

 

Le chiffre : 36 

En inscrivant un doublé face aux Warriors, Chris Ashton est devenu le co-meilleur marqueur d'essai de la Coupe d'Europe avec Vincent Clerc. L'ailier en est à 36 essais marqués en 53 matchs disputés. 

par Pierre Loevenbruck

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?