RCT : Ford divise, Giteau rassemble !

  • RCT : Ford divise, Giteau rassemble !
    RCT : Ford divise, Giteau rassemble !
Publié le , mis à jour

Les supporters toulonnais ont assisté ce matin à la première séance d'entraînement dirigée par le trio Cockerill-Dal Maso-Giteau. Si la promotion de l'Australien a globalement convaincu les sympathisants du RCT, le départ de Mike Ford les a divisés. Témoignages.

Comme annoncé dans Midi Olympique lundi et officialisé par le club mardi, Mike Ford a quitté le RCT, après l’élimination en Champions Cup (défaite 29-9 à Clermont). Alors qu'il peinait à imposer sa patte sur le jeu toulonnais, le technicien britannique ne faisait plus partie des petits papiers de Mourad Boudjellal. Les supporters ? Certains se languissent de cette mise à l'écart, quand d'autres considèrent qu'il aurait fallu attendre la fin de saison. Mercredi matin, lors de la seule séance ouverte au public de la semaine, Patrice, membre des Corsaires de la rade, nous confiait : « Vous voulez que je sois honnête avec vous ? Je ne connais pas un seul Toulonnais qui pleurera le départ de Mike Ford ! ». Pourtant Christelle, membre du même club de supporters, se montrait plus modérée. « Je ne pense pas que se séparer de Mike Ford à deux mois de la fin du championnat soit une bonne idée. Ça risque de perturber le collectif... Attend-on une embellie malgré tout ? Je pense en effet qu'avec Richard Cockerill, Marc Dal Maso et surtout Matt Giteau, nous sommes en droit d'attendre des jours un peu plus ensoleillés. Matt est un joueur qui a une telle aura... ». Car avec le départ de Mike Ford, c'est bien Richard Cockerill qui assurera l'intérim jusqu'à la fin de saison, accompagné de Marc Dal Maso (en charge des avants) et Matt Giteau (en charge des trois-quarts).

 

Séance à intensité modérée

Si ce mercredi matin les deux anciens talonneurs se sont contentés de diriger la séance des avants de manière finalement assez classique (Touch Rugby puis exercices de touche), l'Australien a lui enfilé sa nouvelle casquette. Devant plus d'une cinquantaine de Toulonnais, qui avaient fait le déplacement un peu pour voir leurs protégés, beaucoup pour découvrir l'ouvreur australien dans son nouveau rôle, « Gits » a convaincu les supporters. « Contrairement à Ford, Matt Giteau sera écouté. Peut-être que les joueurs seront plus en confiance et n'hésiteront pas à remettre le feu sur le terrain. Depuis le début de saison on s’ennuie, alors pourquoi ne pas tenter ce coup de poker ? Il leur reste quatre journées pour se faire pardonner, et plus si affinité... » poursuivait Patrice. Arrivé sur le pelouse du stade d'entraînement Ange-Siccardi peu après 10 heures 30, l'ouvreur du RCT a ainsi pris en main la séance des arrières. Au programme ? Un exercice de passes et un peu de jeu de mouvement. Accompagné par Tom Whitford, l'international australien (103 sélections) a beaucoup échangé avec les leaders toulonnais (Nonu, Halfpenny) et n'a pas hésité, même s'il était diminué (touché au péroné), a participer aux exercices. Feuille en main, Matt Giteau a semblé prendre son nouveau rôle très à cœur. Au total la séance durera quarante minutes (un peu plus pour les avants). Et si les sourires et la bonne humeur étaient de retour sur les visages des joueurs, les supporters se montraient assez surpris par l'intensité de la séance. « Aujourd'hui ils n'ont rien foutu ! Malheureusement l'envie qu'ils mettent à l'entraînement se retrouve souvent lors des matchs... J'espère qu'ils me feront mentir ce week-end. » nous confiait Christelle après la séance. Comment faire oublier cette période de trouble ? La supportrice du RCT a une recette très simple : « S'ils veulent se faire pardonner ce n'est pas compliqué, ils n'ont qu'à nous ramener le bouclier de Brennus ». Ce nouvel électrochoc suffira-t-il a remettre les joueurs toulonnais sur de bons rails ? Réponse dès dimanche, lors de la réception du Stade toulousain au Stade Vélodrome.

 

 

 

 

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?