Le coup parfait des Montalbanais

  • Le coup parfait des Montalbanais
    Le coup parfait des Montalbanais
Publié le

Au terme d’un match sans saveur et sans spectacle, Montauban s’impose à Béziers et fait ainsi un grand pas en avant dans la course à la qualification. Méconnaissables, les Héraultais perdent eux pour la première fois à la Méditerranée en 2017 et n’ont ainsi toujours pas validé leur maintien

Résumé

Mais où étaient passés les Biterrois ? La question mérite d’être posée. Portés disparus dans leur antre, les Rouge et Bleu ont surnagé grâce au pied de Munro, dans une rencontre où ils n’ont jamais réellement existé. Pris sur l’engagement, dans toutes les zones de collisions et sur les intentions de jeu, ils n’ont fait que défendre ou presque. Et sur leurs rares ballons d’attaque, les coéquipiers du capitaine Battye se sont débarrassés trop vite du ballon au pied ou ont commis des en-avants. Une soirée à oublier. Et Montauban alors ? Sans briller, les partenaires d’un Jérôme Bosviel en feu ont réalisé le match parfait à l’extérieur. Excellents dans l’alternance en attaque, forts en conquête et impériaux en défense, ils ont contrôlé cette rencontre de bout en bout. Pour décrocher une quatrième victoire à l’extérieur cette saison et réaliser un très joli coup dans la course à la qualification. L’ASBH n’a elle plus rien à jouer et devra vite se remobiliser afin de ne pas se faire peur dans la lutte pour le maintien.

L’homme du match 

Jérôme Bosviel était intouchable : 100% de réussite dans ses tentatives au pied, vingt-quatre points marqués… Le numéro dix de Montauban a évolué dans une autre dimension face à Béziers vendredi. Très intelligent dans sa gestion, il a parfaitement trié tous les ballons qu’il a touchés en alternant entre le jeu au pied d’occupation, de pression et les munitions relancées à la main. Animateur du fond du terrain inspiré, l’arrière a été le meilleur Vert et Blanc.

Le tournant du match

Les quatre cartons jaunes distribués par monsieur Datas (deux de chaque côté), peu inspiré vendredi, n’auront pas beaucoup pesé sur la rencontre. En effet, aucune des deux équipes n’a réussi à profiter réellement de leur supériorité numérique pour faire un break dans cette rencontre. La différence s’est faite sur la discipline, point noir de l’ASBH ces dernières semaines.

Les meilleurs

A Béziers : Valentine, Fernandes 

A Montauban : Bosviel, Dry, Domenech A., Tupuola, Domenech F.

 

par Julien Louis

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?