La balade montoise

  • La balade montoise
    La balade montoise
Publié le

Face à des Berjalliens démobilisés, les Montois s'imposent largement (56-14) en Isère.

Résumé

D'entrée, Bourgoin vendangeait deux lancers en touche dans le camp montois. Il n'en fallait pas plus aux visiteurs largement supérieurs à des Berjalliens démobilisés, usés par des mois de défaites, et des années de galère. Un exploit personnel de Matthew James (lire l'action) débloquait la situation pour un essai de Loustalot (7-0. 7e). Ensuite, le demi de mêlée s'offrait un doublé sur un essai de filou entre les perches (14-0. 20e). Deux minutes plus tard, le bonus offensif était dans la poche, après un essai de pénalité accordé pour une faute berjallienne sur un maul qui filait à l'essai. Le match tournait alors au cavalier seul avec un quatrième essai de Yann Berthous (30e). Une bagarre générale aboutissait à l'exclusion définitive du flanker berjallien, Baptiste Gabriel, et au pilier droit montois, Jeronimo Negrotto (35e). Dans les arrêts de jeu, après une longue attaque, Sébastien Bouillot, aplatissait entre les perches (40e). Les Berjalliens parviendraient-ils à priver les Montois du bonus offensif ? Le suspens ne dura pas longtemps. Après un lancer en touche cafouillé, Bourgoin perdait un ballon sur sa ligne, Matthew James marquait en force (43e) avant que Yann Brethous ne s'offre lui aussi un doublé (48e. 42-7).

 

Le fait du match

En difficulté en défense face aux attaques montoises, Bourgoin ne put même pas compter sur ses propres ballons d'attaque. Le CSBJ perdit ainsi ses cinq premiers lancers en touche. Après les quatre premiers, le staff changea de talonneur, Mohamed Khribache remplaça Julien Janaudy (21e). Ce qui n'empêcha pas Bourgoin de perdre le lancer suivant.

 

L'action

Sur les vingt-deux mètres berjallien, l'ouvreur montois, Matthew James, tapait un coup de pied par-dessus, il récupérait la gonfle avant de la glisser d'une subtile chistera à son deuxième ligne, Schalk Oelofse, qui croisait derrière lui. Pris sur la ligne, ce dernier restait debout et donnait offrait le premier essai à son demi de mêlée, Christophe Loustalot.

 

Le joueur :  Matthew James

Le maître à jouer montois a parfaitement mené la barque de son équipe. Il a débloqué le match sur deux belles inspirations. Sachant alterné au pied et à la main, il a permis à son équipe d'attaquer sur de bons rails, et également eut le mérite de faire un sans-faute au pied pour convertir les essais de ses coéquipiers.

 

Les meilleurs :

À Bourgoin : Perez Galeone, Price.

À Mont-de-Marsan : James, Loustalot, Oelofse, Couet Lannes, Brethous.

 

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?