Toulon retrouve le sourire face à Toulouse

  • Toulon retrouve le sourire face à Toulouse
    Toulon retrouve le sourire face à Toulouse
Publié le , mis à jour

Une semaine après leur lourde défaite (29-9 à Clermont) en quart de finale de Champions Cup, les Toulonnais se sont rassurés. S'ils ont eu toutes les peines du monde à se défaire du Stade toulousain, les Varois décrochent un précieux succès (33-23).

Résumé de la rencontre

Les Toulousains sont venus, ils ont vu, ils ont perdu. Au terme d'une rencontre pour le moins brouillonne, les joueurs d'Ugo Mola ont payé leur indiscipline et se sont inclinés 33-23. S'ils ont contrarié les Toulonnais en première période, les Haut-Garonnais ont finalement fini par baisser le pied en seconde. Face à des Toulonnais pour le moins opportunistes (et bien aidés par un essai de pénalité accordé dès la 11e minute), les Stadistes n'ont jamais su faire leur retard. Si Paul Perez (28e), redonnait espoir à ses coéquipiers peu avant la mi-temps, les Toulousains n'ont jamais entraperçu le succès. De leur côté les Toulonnais avaient annoncé leur volonté de retrouver un rugby plus simple... Ils n'avaient pas menti ! Le jeu au large ? Les combinaisons ? Ils sont sont restés au placard. Pour prendre le meilleur sur le Stade toulousain, les Rouge et Noir ont d'abord ouvert le score (essai de pénalité), avant que Guilhem Guirado ne double la marque (sur un maul, 23e) et que Ma'a Nonu ne verrouille la victoire. Petite, mais précieuse victoire, qui rassure le RCT à l'heure d'entamer le sprint final.

 

Joueur de la rencontre – François Trinh-Duc

Critiqué à raison depuis son retour de blessure, François Trinh-Duc a répondu par une prestation aboutie. De sa passe sautée (voir fait du match) qui permettait au RCT d'ouvrir le score, à son drop (64e), inscrit alors que les Toulousains venaient de revenir à sept longueurs, le demi d'ouverture a permis au RCT de prendre le meilleur sur Toulouse. Une prestation encourageante qui aurait même pu être bonifiée d'un essai (70e), sans un bon retour de Gaël Fickou à deux mètres de son en-but.

 

Le fait du match – la double sanction pour Toulouse (11e)

Alors qu'ils semblaient avoir le match bien en main, les Toulousains ont subi un coup du sort... Deux pour être honnête. Alors que le RCT attaquait stérilement dans les vingt-deux mètres du Stade toulousain, François Trinh-Duc tentait une hasardeuse passe sautée pour Drew Mitchell. Montée en pointe, Maxime Médard essayait alors d'intercepter le ballon. Mais trop court, l'arrière international volleyait la balle du bout des doigts et commettait un en-avant. Alors que l’action ne semblait pas décisive, l'arbitre, après avoir consulté la vidéo distribuait un carton jaune à Médard. Mais il accordait également un essai de pénalité aux Varois, qui ouvraient ainsi leur compteur. Double sanction cruelle pour les Toulousains.

 

L'essai de la rencontre - Ma'a Nonu (67e)

Déjà auteur d'une percée dangereuse d'entrée de jeu (7e), Ma'a Nonu s'est montré plus discret par la suite. Et s'il s'est contenté de quelques bons plaquages, le double champion du monde a éclaboussé la rencontre de son talent à la 67e minute. Sur un ballon anodin à l'entrée des vingt-deux mètres toulousains, Nonu a contournait la défense, éliminant plus de cinq défenseurs. Ensuite ? En un contre un il s'est amusé avec Paul Perez. Crochets, feintes de passes, coup de reins, le Néo-Zélandais a fait danser l'ailier toulousain pour finalement aller à dame. Alors à seulement dix longueurs de leurs adversaires du jour, les Toulonnais basculaient à + 17 et prenaient un avantage décisif.

 

Les meilleurs

Guirado, Kruger, Vermeulen, Trinh-Duc, Nonu ; T. Gray, David, McAlister

par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?