Super Rugby : le bilan de la 7ème journée

  • Super Rugby : le bilan de la 7ème journée
    Super Rugby : le bilan de la 7ème journée
Publié le , mis à jour

Un choc qui a tenu ses promesses. Les Brumbies seuls en Australie. Des Hurricanes sur courant alternatif. Retour sur la 7ème journée de Super 18.

Les Stormers invincibles :

Dans le combat des chefs entre les Chiefs et les Stormers, ce sont ces derniers qui sont sortis vainqueurs. Sur leur pelouse du Newlands Stadium, les Sud-Africains ont réalisé l’exploit de la journée. Dominateurs depuis le début de saison, les joueurs de Waikato ont plié sous la puissance physique des Stormers et ce malgré le plus bel essai de la saison iscrit par Toni Pulu. Emmenés par son duo R. du Preez Jr (1 essai, 4 transformations), Marais (1 essai, 2 pénalités), les Sud-Africains ont mis fin à l’invicibilté néo-zélandaise tout en conservant la leur. Un succès de prestige, obtenu avec la manière, qui fait des joueurs du Cap, des prétendants solides pour la victoire finale. De leur côté, les Chiefs ont manqué l’occasion de prendre la tête de la conférence néo-zélandaise, toujours détenue par les Crusaders, seule autre équipe invaincue.

 

Les Hurricanes jouent avec le feu :

33-7, c’est le score à la mi-temps en faveur des coéquipiers de Beauden Barrett. Tout portait à croire qu’en seconde période les Néo-Zélandais allaient dérouler pour infliger une correction aux Australiens. Mais c’était sans compter sur le réveil des Warathas. Dès le retour des vestiaires, Bernard Foley et les siens ont mis la pression sur les « Canes ». Grâce à deux essais coup sur coup de Hegarty (42è) et Gordon (47è), les joueurs de Sydney, revenaient à 33-21. Son équipe menacée, Beauden Barrett a décidé de prendre les choses en mains. Prise de balle sur ses 40, crochet intérieur, accélaration avant de mettre Laumape sur orbite pour l’essai de la victoire (54è). Une action de grande classe qui ne fera pas oublier son carton rouge (78è). Au final, les Hurricanes s’imposent tout de même 38-28, et s’emparent de la deuxième place de la conférence néo-zélandaise au détriment des Chiefs.

 

 

Les Japonais bourreaux des Sud Africains :

On est encore loin du niveau de jeu atteint ce fameux 19 septembre 2015 sur la pelouse de l’Amex Stadium de Brighton. Pelouse, sur laquelle les Japonais nous avaient offert le plus bel exploit de l’histoire de la Coupe du Monde. Malgré cela, le week-end dernier, les Sunwoles ont écrit une nouvelle page de leur histoire, en s’imposant 21-20 face aux Bulls de Pretoria. Une victoire symbolique (la deuxième de leur histoire) qui permet à la franchise japonaise de quitter la dernière place du classement générale, occupée désormais par les Rebels de Melbourne.

 

 

Les Brumbies lachent les chevaux :

 Six essais à un. 43-10. Les Brumbies ont déroulé face aux Reds. Dans un match à sens unique les joueurs de Stephen Larkam n’ont pas fait de détails. Dominés dans tous les secteurs du jeu, les coéquipiers de Stephen Moore n’ont pas existé face au collectif des Brumbies. Les joueurs de Camberra s’envolent en tête de la conférence australienne, avec 16 points au compteur, devant la Western Force (9 points) vainqueurs des Kings dans match de rugby « à toucher », 46-41.

 

Bonus: 

Pour le plaisir des yeux 

 

par : Félix Comane

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?