Top 14 : Ce qu'il faut retenir de la 23ème journée

  • Top 14 : Ce qu'il faut retenir de la 23ème journée
    Top 14 : Ce qu'il faut retenir de la 23ème journée
Publié le , mis à jour

Brive vainqueur surprise à Clermont, l'Avrion Bayonnais relégué, Toulon qui enfonce Toulouse et un arbitrage en question, voila ce qu'il faut retenir de cette 23ème Journée de Top 14. 

Le Match : Toulon-Toulouse  

Un derby Rouge et Noir avec une bonne odeur de chaos dans l'air. Dans la cité phocéenne, les Toulonnais prenaient le meilleur envol tout d'abord sur un essai de pénalité puis sur un essai de Guilhem Guirado en force. En fin de première période, les Toulousains capitalisaient sur l'indiscipline varoise avant d'aller à dame par l'intermédiaire de Paul Perez. 17 à 13, tout est encore possible mais la seconde mi-temps va être catastrophique. D'abord amputé de Yoann Maestri victime d'une fracture du nez, le Stade va perdre aussi son pilier international Cyril Baille, au sol après un contact avec le genou de Duane Vermeulen. Cette blessure s'ajoute à l'opération du visage de Jean-Marc Doussain. Les Toulousains accèderont sur leur indiscipline et sur leur incapacité à bonifier leurs offensives, chose que les Varois ont su faire via Ma'a Nonu, auteur d'un excellent match. 33-23, le Stade toulousain est 12ème premier non-relégable, quant à Toulon, l'heure est au sprint final et à la course au barrage à domicile. 

 

En hausse : Brive-Lyon : la révolte 

Au vu de leurs oppostitions, respectivement à Clermont et à Castres, on pensait Brive et Lyon en ballotage défavorable dans la course aux phases finales. Et contre toutes attentes, Brive est allé s'imposer au stade Marcel-Michelin de Clermont 26 à 21. Certes, Franck Azéma avait fait tourner pour faire souffler les vainqueurs de Toulon en Coupe d'Europe. Aucun des 15 titulaires, n'étaient alignés d'entrée pour ce derby. Fautes de mains, manque d'engagement, défense friable au possible, les Clermontois sont clairement passés à côté mais auraient pu s'imposer sans un n-ième en-avant Jaunard. Quant aux Lyonnais, c'est à Castres qu'ils sont allés glaner leur premier succès en championnat à l'extérieur sur le score de 16 à 17. Impériaux en touche, les Rhodaniens, ont pu bénéficier d'une troisième ligne omniprésente à l'image de Virgile Bruni et de Facundo Isa une fois de plus dans tous les bons coups. À regretter la blessure de Frédéric Michalak à l'épaule. En plus d'assurer leur maintien, les Lyonnais ne sont qu'à 3 points de Castres, 6ème.

 

En baisse : Bayonne relégué

C'est désormais officiel, l'Aviron bayonnais évoluera en Pro D2 l'année prochaine. Les Basques effectueront donc l'ascenceur après une dernière défaite à domicile face au Stade Français 16-32. S'ils n'ont pas démérité en tentant beaucoup, les hommes de Vincent Etcheto se sont cassés les dents sur une bonne défénse parisienne. Les Franciliens n'ont pas hésité à tenter des coups sur ballons de récupération, comme sur l'essai de Waisea bien lancé par un long jeu au pied de son...pilier Zurabi Zhvania. La 15ème défaite des Bayonnais en 23 rencontres les envoient donc en Pro D2. 

 

Le fait : Un championnat plus sérré que jamais ? 

Si La Rochelle est certain d'accéder aux demi-finales, Clermont lui n'est pas encore certain d'y accéder. Dans leur rétroviseur, les Auvergnats voient les Montpelliérains revenir à toute vitesse. Ces derniers qui ont passé la bagatelle de 50 points à Grenoble. Si le podium semble semble se dessiner, pour le reste, quelle empoignade ! Notamment avec l'incertitude qui règne autour des reports des matchs du Stade Français et du Racing. Le 11ème Bordeaux compte 49 points alors que Castres sixième a 53 points. 7 équipes qui se tiennent en 4 points..une situation qui risque d'apporter un supplément de suspens avant les 3 derniers matches de la saison régulière. 

 

 

par Enzo Contreras

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?