LIONS BRITANNIQUES : LES DUELS EN TROISIÈME LIGNE

  • LIONS BRITANNIQUES : LES DUELS EN TROISIÈME LIGNE
    LIONS BRITANNIQUES : LES DUELS EN TROISIÈME LIGNE
Publié le

Le 19 avril prochain, Warren Gatland annoncera la liste des 45 joueurs retenus pour la tournée des Lions Britanniques et Irlandais. D'ici là, nous vous proposons de retrouver les forces en présence ligne par lignes. Troisième épisode ce jeudi avec la troisième ligne.

Du côté de la troisième ligne, le staff emmené par Warren Gatland devrait s'appuyer sur une ossature assez diversifiée. En effet, les quatre pays devraient vraisemblablement être représentés compte tenu de l’homogénéité du poste en Grande-Bretagne et des performances respectives des sélections lors du Tournoi des 6 Nations.

Chez les troisième ligne centre, 3 joueurs devraient à priori se retrouver dans le squad des Lions Britanniques mais un joueur pourrait toutefois s’inviter à la fête.

Troisième ligne centre :

Billy Vunipola :

Malgré la franche domination du XV de la Rose lors de ce Tournoi des 6 Nations, les Anglais semblent avoir souffert de l’absence de leur troisième ligne centre fétiche, Billy Vunipola. Sans démériter, le joueur des Wasps Nathan Hughes n’a pas eu le rendement de son compère au poste de numéro huit. D’ailleurs, lors de ces entrées en fin de Tournoi, Vunipola a montré qu’il était le taulier au poste, malgré une activité encore inférieure à ce qu’il est capable de faire.

 

Taulupe Faletau :

Un peu à l’image de Vunipola, le numéro huit gallois a démarré le Tournoi blessé. S’il a été remplacé avec brio par le jeune Ross Moriarty, Faletau, du haut de ses 65 sélections, pourrait tout à fait être appelé par son ancien sélectionneur, aujourd’hui à la tête des Lions Britanniques. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le troisième ligne centre du XV du Poireau est surnommé « Golden hands : le joueur au main d’or ».

 

 

Jamie Heaslip :

Encore auteur d’un Tournoi impressionnant, Jamie Heaslip sera sans doute de la partie pour la tournée en Nouvelle-Zelande. Avec une activité hors norme sur le terrain, tant dans les zones de rucks que dans le jeu courant, Heaslip possède également une palette technique digne d’un trois-quart. Des qualité indéniables qui font de lui un prétendant très sérieux pour couvrir le poste de troisième ligne centre. Avec 95 sélections, il est également le plus capé des trois postulants à une place de titulaire.

 

 

Ross Moriarty (outsider) :

Il est indéniablement une des révélations de ce Tournoi des 6 Nations 2017. Lancé dans le grand bain à seulement 22 ans, Moriarty aura réussi l’exploit de remplacer l’irremplaçable Taulupe Faletau. Une activité défensive absolument démentielle et une puissance que beaucoup jalouseraient à son poste, le jeune gallois pourraient bien être l’invité surprise de cette tournée néo-zélandaise.

 

 

Du côté de la troisième ligne aile, 4 joueurs se détachent du lot de par leur expérience et leur activité mais deux autres pourraient tout à fait venir chambouler la hiérarchie.

Troisième ligne aile :

Sean O’Brien :

Omniprésent et régulier dans la troisième ligne irlandaise, il ne fait (presque) aucun doute que le flanker du XV du Trèfle fera partie de la liste de Warren Gatland. Fidèle bras gauche de Jamie Heaslip en sélection nationale et dans son club du Leinster, O’Brien dispose de qualités indéniables. Plaqueur, coureur, gratteur… difficile de trouver des lacunes dans le jeu du trentenaire irlandais.

 

 

CJ Stander :

Encore un Irlandais oui. Mais la troisième ligne du XV du Trèfle est tellement complète et dense qu’il sera difficile de s’en passer pour cette tournée ô combien importante. Depuis son arrivée dans le squad irlandais en 2015, le natif de George en Afrique du Sud est devenu une des pièces maîtresse du dispositif mis en place par Joe Schmidt. Ses performances de hautes volées lors des tests-matchs, face à la Nouvelle-Zélande notamment devraient sans doute le conduire à ses premiers matchs avec les fameux Lions Britanniques.

 

 

Sam Warburton :

Fidèle soldat de l’armée des Dragons rouges, Sam Warberton ne cesse de prouver qu’à l’image d’un grand cru classé, il se bonifie avec le temps. Toujours aussi tranchant au plaquage, l’ancien capitaine des Gallois pourra très largement apporter sa pierre à l’édifice britannique lors de la tournée de juin, malgré une blessure qui pourrait handicaper sa préparation. Son expérience au poste et sa maturité dans les discours font de lui un client très sérieux pour une place de titulaire au sein de la troisième ligne de Warren Gatland, aussi pléthorique soit-elle. Voire même pour une place de capitaine.

 

 

James Haskell :

De l’expérience et encore de l’expérience. Le rendement de la troisième ligne anglaise n’est probablement pas étrangers à la présence de James Haskell, lui aussi fidèle compagnon de route du XV de la Rose et rescapé de la la Coupe du monde 2015. Aussi dur à l’impact qu’à déblayer lorsqu’il en phase de grattage, Haskell est un joueur qui passe rarement à côté de ses matchs et encore moins ceux qui lui seront offert par l’ancien sélectionneur gallois.

 

 

Hamish Watson (outsider) :

À l’image de son homologue gallois Ross Moriarty, Hamish Watson s’est véritablement révélé lors de ce Tournoi des 6 Nations 2017. Auteur d’une partie fantastique face à l’Irlande en ouverture du Tournoi, le troisième ligne de 25 ans a parfaitement suppléé l’habituel titulaire du poste John Barclay. Avec seulement 10 sélections à son actif, le flanker écossais brille également avec son club d’Edimbourg et notamment lors de la défaite en quart de final de Challenge Cup face à La Rochelle. Il pourrait donc toquer à la porte de la troisième ligne des Lions.

 

 

Justin Tipuric (outsider) :

Déjà présent lors de la tournée de 2013, le casque bleu du XV du Poireau, pourrait bien refaire son apparition au sein des Lions Britannique 4 ans plus tard. Tout juste décoré de sa 50e sélection avec le pays de Galles, Tipuric fait partie de ces joueurs de l’ombre que l’on aime avoir dans son équipe tant il abat du boulot en défense et dans les rucks. Il pourrait donc, au même titre qu’Hamish Wtason, être la bonne surprise de cette liste.

 

Crédit Photo :  IconSport

 

 

Par Tom Monaci

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?