HSBC Sevens Series : Singapour

  • HSBC Sevens Series : Singapour
    HSBC Sevens Series : Singapour
Publié le , mis à jour

Après l’immense et prestigieux tournoi de Hong Kong (victoire des Fidji), les meilleures équipes de rugby à 7 ont rendez-vous à Singapour pour la dernière étape asiatique de l’année.

Un tournoi de préparation ? : 

Pour les Français, les tournois se suivent et se ressemblent. D’échec en echec, les Tricolores ne parviennent plus à sortir des poules pour jouer la Cup . Douzièmes au classement générale, les hommes de Frédéric Pomarel ne font plus peur à personne. Leur défense (12 essais encaissés à Hong Kong) est une des plus perméable du circuit. Privé de Bouhraoua et Vakatawa, blessés pour le tournoi de Singapour,  les Bleus on reçu le renfort de Palisson (Toulouse) et Pierre Fouyssac (Agen). Les partenaires du nouveau capitaine Lakafia vont tenter de relever la tête et limiter la casse pour préparer au mieux l’échéance la plus importante de leur saison, le tournoi de Paris (13-14 mai) prochain.

Poule B : Afrique du Sud, Angleterre, France, Japon 

Les Américains en parfait outsiders :

Demi finalistes à Vancouver et à Las Vegas, les USA ont récidivé à Hong Kong, une fois de plus avec la manière. En progression constante les coéquipiers de la fusée Perry Backer ont même failli faire chutr les « invincibles » Blitzbokes sur la pelouse du Hong Kong Stadium. Un exploit qui s’est joué à quelques centimètres, avec la transformation ratée en toute fin de match par le capitaine Madison Hughes. Score finale 24-29 après prolongation. Des regrets les Américains peuvent en avoir mais il est certain qu’ils vont se servir de cette expérience pour enfin franchir un pallier et atteindre leur première finale de l’année. Et pourquoi pas dès ce week-end et l’étape de Singapour.

Poule D : USA, Nouvelle-Zélande, Ecosse, Pays de Galles

 

Les Fidji enfin lancés : 

Ils n’avaient pas gagné un seul tournoi de la saison c’est chose faite. Les champions olympiques Fidjiens ont lancé leur saison (un peu tard certes) mais s’ils continuent sur leur lancée Nasoko et les siens pourraient retarder le sacre (inévitable) des Sud-Africains.

Poule A : Fidji, Canada, Russie, Hong Kong

Les Keyans défendront leur bien :

Victorieux surprise de leur premier tournoi à Singapour la saison dernière, les Keyans arrivent dans le peau du tenant du titre mais pas dans celle du favori. Une saison difficile pour les Africains, qui peinent à retrouver le haut du classement. Sur la pelouse du National Stadium peut-être que Collins Injera et les siens retrouveront de leur superbe.

Poule C : Australie, Argentine, Kenya, Samoa

 

 

Par : Félix Comane 

crédit photo: World Rugby 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?