Montpellier facile face à Bayonne

  • Montpellier facile face à Bayonne
    Montpellier facile face à Bayonne
Publié le , mis à jour

Montpellier s'est imposé contre Bayonne (61-22). Le MHR peut espérer finir à la seconde place. Bayonne de son côté subit une nouvelle lourde défaite à l'extérieur après les 82 points encaissés à Toulon. 

Le match : 

Il n'y a pas vraiment eu de match entre Montpellier et l'Aviron Bayonnais ce dimanche. La première mi-temps a donné le ton d'une partie à sens unique. Le MHR a inscrit pas moins de six essais dès le première acte. Joe Tomane a notamment inscrit un triplé. Mais si les Héraultais ont inscrit une plétore de points, ils ont marqué de très beaux essais. A l'image du premier essai de Tomane (voir l'essai du match) ou celui d'Antoine Battut. Fall décalle Nagusa qui déborde sur son aile, le jeu rebondit vite et le ballon arrive dans les mains de François Steyn. Après avoir cassé deux plaquages, il décalle au contact Battut qui file dans l'en-but. En première période, les partenaiires de Galletier ont inscrit des points derrière tous les fondamentaux du rugby : jeu au pied à suivre, touche, attaque construite ou contre-attaque. Si bien qu'à la mi-temps Montpellier menait largement 40 à 8. Emmené par Martin Laveau, l'Aviron Bayonnais avait le mérite de réagir. Son ailier s'offrait un exploit personnel juste avant la pause pour donner une offrande à Julien Jane, avant de s'offrir une récompense personnelle en tout début de seconde période. Cinq minutes de flottement avant la reprise de la marche en avant de l'équipe de Jack White. Une domination concrétisée par trois nouveaux essais. Montpellier s'impose au final 61 à 22. Le MHR continue de maintenir la pression sur Clermont et peut espérer finir à la deuxième place. 

 

L'essai du match : le premier de Tomane

La première réalisation de Tomane et également premier de la rencontre est le plus bel essai de la partie. Tout part d'une récupération montpelliéraine, Nadolo relance et efface deux défenseurs. Arrivé à hauteur de la ligne médianne, il tape à suivre sur l'aile pour Reilhac qui transmet à Fall. L'arrière montpellierain n'a plus qu'à décaller Tomane et aplatit dans l'en-but. 

 

Les joueurs : Tomane - Steyn 

Difficile de sortir des individualités dans ce match vu la domination collective des Montpelliérains. On retiendra néanmoins Joe Tomane et François Steyn. L'ailier d'origine néo-zélandaise replacé au centre dès la 10ème minute a inscrit un triplé. Plus encore, chacune de ses accélérations ont mis en grande difficulté les Bayonnais. François Steyn a marqué deux essais. Il a attaqué de nombreuses fois la ligne avec succès. Il a été aussi très utile au pied. Un match plein des deux centres. 

 

Le fait du match : les blessures montpelliéraines

Seul point noir pour le MHR dans un match parfaitement maîtrisé, les sorties prématurées de Reilhac et Fall dans les quinze premières minutes. Reste à savoir si les deux joueurs seront absent de longue durée. 

 

Les  meilleurs : 

Battut, White, W. Du Plessis, Steyn, Tomane ; Lacroix, Laveau

par Pierre Loevenbruck

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?