Lions britanniques : avec Warburton comme capitaine et sans Hartley

  • Lions britanniques : avec Warburton comme capitaine et sans Hartley
    Lions britanniques : avec Warburton comme capitaine et sans Hartley
Publié le , mis à jour

Gatland a annoncé le groupe des Lions en partance pour la Nouvelle-Zélande. Il sera bien commandé par Warburton mais il y aura quelques surprises.

Warren Gatland a donné à l’instant sa liste tant attendue. Comme prévu, il a maintenu sa confiance à Sam Warburton comme capitaine, ce qui fait du troisième ligne de Cardiff le deuxième joueur à commander deux fois la sélection. Seul Martin Johnson avait fait ça avant lui, en 1997 et 2001. On rappelle que Warburton est actuellement blessé à un genou et qu’il avait perdu le capitanat du pays de Galles lors du dernier Tournoi au profit d’Alun Wyn-Jones. Mais pour le reste, le groupe de Gatland recèle bien des surprises. En premier lieu, l’entraîneur néo-zélandais s’est montré particulièrement chiche avec l’Ecosse. Il n’a pris que deux joueurs : l’arrière Stuart Hogg, élu meilleur joueur du tournoi et l’ailier Tommy Seymour. Les frères Gray ne sont donc pas convoqués. 

 

Il s’est ainsi passé des services du capitaine anglais Dylan Hartley comme il l’avait fait en 2013 avec Chris Robshaw. Pour Hartley, le verdict est creuel puisque Jamie George, son remplaçant, figure sur la liste.  Gatland a aussi « oublié » quelques poids lourds comme les Anglais Joe Launchbury, James Haskell, George Ford ou Mike Brown. Pas de trace non plus du numéro 8 irlandais Jamie Heaslip touché au dos. En revanche, les vedettes galloises sont toutes là : de Biggar à Faletau en passant par la dernière révélation Ross Moriarty. Parmi les surprises : le jeune pilier droit anglais Kyle Sinckler qui profite d'un manque de réservoir à ce poste, tout comme l'autre pilier droit irlandais Tadhg Furlong ; le centre anglais  Ben Teo (formé en Nouvelle-Zélande)  ou le trois quart polyvalent irlandais Jared Payne (lui d’origine néo-zélandaise), 31 ans et seulement 20 sélections, que vraiment  peu de spécialistes avaient pronostiqué.   Le deuxième ligne irlandais de l'Ulster Ian Henderson ne faisait pas non plus partie des noms fréquemment cités à un poste où la concurrence est en plus particulièrement féroce.    Un seul joueur appartient au Top 14 : l’arrière gallois de Toulon Leigh Halfpenny.

Seize joueurs étaient déjà là en 2013 en Australie. Alun-Wyn Jones et Leigh Halfpenny vont connaître leur troisième tournée puisqu'ils étaient déjà en 2009 en Afrique du Sud. Le plus vieux sera le talonneur irlandais Rory Best, 34 ans alors que Maro Itoje, 22 ans sera le benjamin. Les moins expérimentés seront  les Anglais Kyle Sinckler et Ben Teo, huit sélections.

On rappelle que les Lions joueront dix matchs en Nouvelle-Zélande entre le 3 juin et le 8 juillet : 

3 juin : Lions Britanniques vs Barbarians néo-zélandais

7 juin : Lions Britanniques vs Blues

10 juin :  Lions Britanniques vs Crusaders

13 juin :  Lions Britanniques vs Highlanders

17 juin :  Lions Britanniques vs Maori All Blacks

20 juin :  Lions Britanniques vs Chiefs

24 juin :  Lions Britanniques vs Nouvelle-Zélande

27 juin :  Lions Britanniques vs Hurricanes

1er juillet :  Lions Britanniques vs Nouvelle-Zélande 

8 juillet :  Lions Britanniques vs Nouvelle-Zélande

 

La liste des Lions Britanniques : 

Piliers : McGrath, Cole, Furlong, M. Vunipola, Marler, Sinckler 

Talonneurs : Best, George, Owens

Deuxième ligne :  A.J Jones, Itoje, Henderson, Kruise, Lawes 

Troisième ligne : B. Vunipola, S. O'Brien, Warburton (cap), Tipuric, CJ Stander, Faletau, Moriarty, O'Mahoney 

Demi de mêlée : Murray, Webb, Youngs 

Demi d'ouveture : Sexton, Biggar

 Les centres :  Davies, Te'O, Henshaw, Farrell, Joseph

 Les ailiers : North, L. Williams, Daly, Watson, Nowell, Payne, Seymour

 Les arrières : Hogg, Halfpenny

 

par Jérôme Prévot

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?