Challenge Cup : Un nouvel exploit pour le Stade Français ?

  • Challenge Cup : Un nouvel exploit pour le Stade Français ?
    Challenge Cup : Un nouvel exploit pour le Stade Français ?
Publié le , mis à jour

Le Stade Français a l'occasion de rallier une nouvelle finale de coupe d'Europe pour la première fois depuis 2013 et une défaite en finale de Challenge contre le Leinster. Se présentera face aux Parisiens une équipe de Bath, qui brille par les individualités qui la composent mais paradoxalement réalise une excellente saison, en championnat comme en Challenge Cup. Analyse d'un duel qui vaudra le détour. 

Leur saison en championnat : 

Stade Français : On les croyait repartis pour une saison galère, avec à peine 3 succès en 8 rencontres. Puis vient  l'impression que l'épisode de la fusion avortée avec le Racing 92 a subitement transcendé les champions de France 2015. Depuis la lourde défaite à La Rochelle, où pratiquement tout le Top 14 s'est cassé les dents le 18 février dernier, les joueurs de Gonzalo Quesada ont enchaîné 4 victoires en 5 matches. Hormis la défaite d'hier soir face au Castres Olympique où Quesada avait procédé à quinze changements dans son groupe, le Stade Français est septième du Top 14 et arrive en pleine confiance pour cette demi-finale face à Bath.

 

Bath : Au vu de la profondeur de l'effectif de Bath, une seule question vient à l'esprit : Que fait cette équipe en Challenge Cup ?  Quoiqu'il en soit, malgré un début de championnat tonitruant, les Anglais restent sur une série intéressante de quatre victoires lors de leurs cinq dernières rencontres. Si l'on y regarde de plus près, on pourrait dire que leur saison est très cyclique. Une série de trois victoires en ouverture, une défaite puis une autre série de quatre victoires, et une série de trois défaites. Bref, si leur saison est irrégulière,  Bath peut battre absolument n'importe qui, attention donc. 

 

Parcours en Challenge Européen :

Stade Français :  Le parcours du Stade Français est on ne peut plus exemplaire, avec quatre victoires en six matches dont deux face aux Harlequins et Edinburgh...à domicile. La cerise sur le gateau, ce succès inespéré en quart de finale face aux Ospreys, invaincus et auteurs de 30 points pris sur 30 possibles en phase de poules. 

 

Bath : Un parcours quasi-sans fautes pour Bath. Hormis une défaite 28 à 3 à Cardiff, les Anglais ont parfaitement négocié cette première phase. 57 points contre Bristol, 69 contre la Section Paloise, ou encore 34 points contre Brive en quarts de finale. Une chose est sûre, l'attaque de Bath sera une donnée à ne surtout pas sous-estimer. 

 

Joueur à Suivre : 

Stade Français : Geoffrey Doumayrou : Le futur Rochelais aura un problème de taille. Il s'appelle Jonathan Joseph. Le centre anglais est ce qu'il se fait de mieux sur la planète rugby à ce poste là. D'oû sa mission première qui sera de défendre de manière assidue face aux crochets et appuis de feu du joueur de Bath. Offensivement, Doumayrou réalise une excellente saison et ne semble pas prêt à s'arrêter la, lui qui vit ses derniers matches en tant que joueur du Stade Français. 

Bath : Semesa Rokoduguni : Des stars il y'en a dans cette équipe. Si il n'a pas un nom aussi clinquant que les Joseph, Watson et consorts Rokoduguni peut se targuer d'être l'un des meilleursd finisseurs de l'Aviva Premiership. Avec 10 essais en 17 matches de championnat, cet ancien caporal de l'armée britannique sévit aussi en Challenge Cup ou il a déjà franchi la ligne à 4 reprises. 

La clé du match : Journée portes ouvertes ? 

Un match débridé ? Si sur le début de saison, on avait perdu le jeu d'arrières du Stade Français, qui leur a permis de décrocher le Brennus en 2015, cette fin de saison est plus encourageante. Après une victoire convaincante à Bayonne, les Parisiens ont su enchaîner en passant plus de 60 points à la Section Paloise, de quoi inquiéter Bath ? La meilleure attaque de la Challenge Cup semble être l'épouvantail de la compétition. Rokoduguni, Joseph, Banahan, Homer et Watson à l'arrière, qui peut proposer une meilleure ligne en ce moment ? Un dul intéressant ou les défenses se devront d'être sérieuses sous peine d'assister à un match portes ouvertes. 

 

par Enzo Contreras

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?