Champions Cup : les Saracens en route vers le doublé

Impressionnant depuis le début de la saison en Coupe d'Europe, les Saracens vont tenter de se qualifier pour une nouvelle finale et conserver leur titre.

Plus en vue en Champions Cup qu'en Premiership, les Sarries réalisent néanmoins une très grosse saison. 

 

Leur saison en Premiership : 

Le champion d'Angleterre en titre connaît une saison 2016-2017 plus compliquée en championnat. À deux journées de la fin de la saison régulière, les Saracens sont sûrs de disputer les phases finales mais pour l'heure ils n'occupent pas l'une des deux premières qualifiables offrant une demi-finale à domicile. Les Sarries ont déjà concédé autant de défaites en championnat que l'année dernière. La lutte pour la deuxième place paraît très compliquée pour les joueurs de Watford. S'ils recevront Bristol lors de la prochaine journée, ils termineront la saison sur la pelouse des Wasps, leader incontesté de la Premiership. Les partenaires d'Owen Farrell ont néanmoins toutes les cartes en main pour conserver leur titre. 

 

Leur parcours d'Europe : 

Si les Saracens balbutient légèrement leur rugby en championnat, il n'en va pas de même en Coupe d'Europe. Les Anglais y sont toujours invaincus cette saison. C'est bien simple, ils n'ont plus connu la défaite depuis la demi-finale de la Champions Cup 2014-2015 contre Clermont (13-9). En phases de poule, les Saracens ont partagé une seule fois les points contre les Scarlets (22-22). Pour le reste, ils ont remporté leurs cinq matchs. Notamment la double confrontation face à Toulon (23-31, 10-3). Face à Glasgow, les champions d'Europe ont mis 30 min pour se régler avant d'inscrire quatre essais et se qualifier «facilement» pour les demi-finales (38-13). Le déplacement en Irlande s'annonce physique avec deux équipes aux paquets d'avants redoutables.

 

Le joueur à suivre : 

Des frères Vunipola à Owen Farrell, tous les joueurs de Saracens auront un rôle important dans cette demi-finale. Un plus que d'autre. Il s'agit de Chris Ashton. Auteur d'un doublé face aux Warriors, l'ailier anglais est devenu le co-meilleur marqueur d'essai de l'histoire de la Coupe d'Europe avec Vincent Clerc (36 essais). Il n'a certes plus les jambes de ses premières années mais il reste un finisseur hors pair. Pour sa dernière saison en Angleterre, il rêve d'aller chercher une deuxième Coupe d'Europe.

 

La clé du match :

Elle réside principalement en la personne d'Owen Farrell. Le demi d'ouverture des Saracens est la pièce maîtresse de son équipe. Longtemps réputé pour perdre ses moyens dans les grands rendez-vous, Farrell a largement progressé dans ce domaine. Dans un match qui s'annonce très serré et disputé, la précision au pied du buteur de la XV de la Rose pourrait faire la différence. Comme le jeu d'attaque millimétré et parfaitement maîtrisé par l'ensemble de son équipe. Néanmoins avec des joueurs de la trempe de Farrell, Billy Vunipola et son frère Mako, les Saracens ont de quoi impressionner. 

par Pierre Loevenbruck