Agen en démonstration face à Vannes

  • Agen en démonstration face à Vannes
    Agen en démonstration face à Vannes
Publié le , mis à jour

Le SUA ne devait pas commettre d'impair avec la réception de Vannes, tout récemment assuré de son maintien en Pro D2. C'est chose faite et avec la manière qui plus est. 56 à 7,  pour un résultat clair, net, précis. 

Le résumé du match : 

 Un véritable festival. D’entrée, une longue séquence de jeu de plus de trois minutes envoient finalement l’ailier agenais Tilsley planter le premier essai en coin. (7-0, 6ème). Cela va de mal en pis pour les Bretons qui doivent effectuer déjà deux changements avec les sorties de  Bautista Guemes et Adam Stoltz. Les agenais, euphoriques dominent dans tous les secteurs. En mêlée fermée, en touche, c’est un calvaire pour les bretons. Ils vont encaisser deux essais de plus par Tilsley puis Tadjr en force. Rien ne va plus côté Bretons se faisant percer une nouvelle fois au centre du terrain. Bien décalé par Kotze, Tilsley pointe en coin l’essai du triplé. Les Vanetais sont absents et manquent de peu d’encaisser un nouvel essai sans un en avant dans l’en but. Partie remise puisque sur la pénalités suivante Hollinshead attaque la ligne et marque. (35-0, MT). Vannes réagit au retour des vesitiaires, enfin, sur leur première longue séquence dominatrice, Tuifua attaque la ligne et réduit le score (35-7). Acculés sur leur ligne, ils subissent néanmoins de nouveau la puissance Agenaise, encaissant un essai de pénalité. (42-7, 63ème). La période de changements passée, Vannes tente une timide réaction par Lagarde, mais se fait contrer sur son propre mall, sur le contre, Tau libère à hauteur pour Tilsley pour le quadruplé. (49-7, 69ème). Un dernier essai d’avants viendra conclure le festival du co-leader de ProD2. (56-7, 80ème).

 

 

Le fait du match : Vannes n’y était pas

Encaisser 35 points en une période, peu d’équipes l’ont fait cette saison. C’est dire l’ampleur du calvaire subi par les Bretons ce vendredi soir à Armandie. Privés de ballons, les Vanetais ont vu leur mêlée se faire hacher menue par la première ligne Lot et Garonnaise. Ajouté à cela un manque d’agressivité sur les phases de ruck et plus généralement en défense. Malgré un retour de mi-temps plutôt encourageant, ils sont malheureusement trop souvent retombés dans leurs travers. Au final, rien à retirer de cette rencontre pour Vannes qui repart bredouille, fort logiquement et qui devra vite se reprendre à Béziers la semaine prochaine. Pas simple. 

 

 

 

Le joueur : Tilsley : La preuve par 4

Le choix de Mathieu Blin, de titulariser George Tilsley en lieu et place de Nakoci a dû certainement le faire sourire. L’ailier, auteur d’un triplé en première période, a dans un premier temps bénéficié de l’excellent travail de ses avants, juste avant d’être à la conclusion en bout de ligne d’un beau mouvement des trois-quarts Agenais. Une belle soirée pour l’ailier Lot-et-Garonnais, qui a grandement participé au large succès de son équipe.

 

Les Meilleurs :  

à Agen :  Tilsley, Darbo, Hollinshead, Tadjer, Marchois.

à Vannes : Tuifua, Lagarde.

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?