Oyonnax, le bonus dans la difficulté

  • Oyonnax, le bonus dans la difficulté
    Oyonnax, le bonus dans la difficulté
Publié le , mis à jour

Oyonnax a décroché le bonus offensif espéré en s'imposant 33-6, mais Bourgoin méritait mieux.

Le match

Durant une demi-heure Bourgoin à entretenu le doute en profitant des approximations oyonnaxiennes pour prendre le score et s'octroyer une avance de six points sur deux pénalités de Bouillot. En réglant ses problèmes dans l'alignement, Oyonnax profitait d'un premier ballon porté pour passer en force et reprendre l'avantage sur un essai de Geledan. Dans la foulée, Tian, sur une relance filait le long de la ligne de touche pour pointer un deuxième essai. A la pause, après un exploit personnel de Hall, Oyonnax tenait le bonus offensif espéré. La deuxième période fut du même tonneau avec une résistance berjallienne aussi farouche que stérile et deux essais inscrits coup sur coup par Oyonnax en fin de rencontre.

 

Le plus bel essai :

Si l'échappée de Tian, filant le long de la touche pouyr trouer la défense berjallienne fit vibrer Mathon, celui de Hall, pointé juste avant la pause, déclencha l'enthousiasme du public. Le demi de mêlée récupérerait un ballon derrière un ruck en milieu de terrain avant de s'offrir une longue course à travers la défense berjalienne en prenant de vitesse Avants comme trois-quarts pour frôler sous les perches.

 

Le joueur :

Si les avants d'Oyonnax se sont parfois retrouvés en difficulté aussi bien en mêlée que dans l'alignement, les trois-quarts ont fait basculer le match et ont assuré la conquête du bonus. Silvère Tian, comme à son habitude, se montra très actif pour pointer un essai mais aussi pour s'opposer aux assauts Berjalliens. Mais Dug Codjo, de retour sur le terrain, a lui aussi beaucoup apporté. L'essai qu'il pointa en fin de match, en n'hésitant pas à choisir le chemin le plus long pour contourner le rideau nord-isérois, illustra à la fois ses qualités de vitesse et sa capacité à casser les placages.

 

Les meilleurs :

À Oyonnax : Sobela, Hall, Botica, Tian, Codjo.

À Bourgoin : Janaudy, Adamou, L. Cotte, Faure, Coux.

 

par Jean-Pierre Dunand

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?