Albi toujours en vie, Béziers officiellement maintenu

  • Albi toujours en vie, Béziers officiellement maintenu
    Albi toujours en vie, Béziers officiellement maintenu
Publié le , mis à jour

C'était le match à ne pas perdre pour les Tarnais. Au bout du suspense, ils en sortent vainqueurs (25-23) et peuvent toujours rêver à un maintien.

Résumé :

Fait assez rare pour être signalé cette saison, les dieux du rugby ont semblé plutôt clément avec les Albigeois vendredi soir. Alors qu'ils menaient 23 à 9, trois essais à zéro et bonus offensif en poche, les Tarnais ont vu leurs adversaires revenir au score en fin de match sans pour autant parvenir à leur passer devant et à les priver de cette victoire si importante. 25-23, score final. Ce fut très dur, mais Albi a tenu bon. Après un début de partie « mollasson », la faute à l'enjeu qui comme souvent tuait le jeu, le niveau de la partie s'élevait après la pause. Sur trois beaux lancements, Sione Tavalea (44e), Lucas Blanc (46e), puis Loïc Le Gal (60e), inscrivaient trois essais quasiment coup sur coup. Comme souvent cette saison, face à un banc adverse plus puissant et expérimenté, les Albigeois perdaient un peu de terrain en fin de match et concédaient deux essais à leurs adversaires (Lachie Munro 70e et Julien Blanc 75e). Mais il était dit qu'Albi ne mourait pas ce soir et à l'aide d'une défense ardente et d'un Loïc Le Gal impérial au pied (un seul échec), le SCA assurait les quatre points de la victoire, non sans trembler. La perte de ce point de bonus offensif est anecdotique eu égard des autres résultats de la soirée, tous favorables aux Albigeois et qui relancent sérieusement la course au maintien. Les Tarnais accusent désormais seulement deux points de retard sur Narbonne à deux matchs du terme de la saison. Tout cela reste fragile mais les Albigeois sont toujours en vie. Parallèlement à cette bonne nouvelle pour les Jaune et Noir, le point de bonus défensif glané par les Biterrois leur offre le maintien mathématique. Tout le monde est content on vous dit !

 

L'homme :

Loïc Le Gal. L'arrière tarnais a été dans tous les bons coups de son équipe. En forme en cette fin de saison, le numéro 15 a crée de nombreuses différences grâce à sa vitesse de course. Il a parfois tenté des relances dangereuses mais il a globalement livré un match très maîtrisé. Il a inscrit un superbe essai, le troisième de son équipe, et a pris le relais de Thibault Bisman, peu en réussite face au but, pour convertir les actions positives albigeoise en points.

L'essai : Le premier essai du match, celui de Sione Tavalea. On joue la 44e minute et Albi est mené 9-3. C'est le moment que choisit Sione Tavalea pour sortir le Stadium de sa torpeur en venant inscrire le premier essai de la rencontre après s'être arraché du dernier plaquage de Peyras-Loustalet. En faisant basculer son équipe en tête au score, le troisième ligne centre posait la première pierre du succès tarnais.

 

Le tournant :

La première action du match. Sur leur première possession de la rencontre, les Biterrois enchaînent les temps de jeu et viennent jouer dans les 22 mètres d'Albi. Une action interminable -plus de quatre minutes- que les joueurs de l'ASBH ne pourront pas bonifier. Albi s'applique à bien défendre, plie mais ne rompt pas. Encaisser un essai à ce moment-là du match aurait eu des conséquences désastreuse sur le mental tarnais. Au contraire, cette phase défensive positive a permis de lancer la rencontre sur de bonnes bases.

 

Les meilleurs :

À Albi:  Quercy, Le Gal, André, Dorey, L. Blanc.

À Béziers, Meité, Peyras-Loustalet, J. Blanc.

 

par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?