Carcassonne maître du derby audois

  • Carcassonne maître du derby audois
    Carcassonne maître du derby audois
Publié le , mis à jour

Dans un derby sans suspense, Carcassone s'impose contre le voisin Narbonne 26-13.

LE MATCH : Cette fois, il n’y a pas eu photo

Très souvent accroché les années précédentes à Albert-Domec, le derby de l’Aube entre Carcassonne et Narbonne a cette fois-ci livré une prestation non pas à sens unique, mais dénuée de suspense. D’abord pragmatiques grâce au pied d’Antoine Lescalmel, les Carcassonnais ont pris le dessus au fur et à mesure de la rencontre. Sans véritable maîtrise offensive, l’USC s’est contentée de deux contres salvateurs. Le premier signé Tagotago dans le premier acte, le second inscrit par son compère de l’aile opposée Benoit Lazzarotto. Malgré les renforts opérés en cours de match par Christian Labit, Narbonne n’est jamais parvenue à totalement inverser la vapeur. Si le secteur de la mêlée a été remporté par le Racing, les Orange et Noir ont tremblé trop de fois à l’approche de la ligne d’en-but. La réplique de Clint Eadie dans les dix dernières minutes étaient bien trop tardive. Le RCNM enregistre sa cinquième défaite de rang et n’avance plus. Pire, les Narbonnais ne sont plus qu’à deux points du premier relégable Albi, vainqueur ce vendredi contre Béziers. Du côté de Carcassonne en revanche, la série de trois revers consécutifs est désormais derrière. Albert-Domec et les joueurs du duo Cidre-Nadau ont retrouvé le goût de la victoire et s’offrent surtout un derby toujours aussi rassembleur (6 500 spectateurs). Voilà de quoi aggayer la fin de saison d’un club qui n’a plus grand chose à jouer.

 

L’ACTION DU MATCH : 58e minute, Lazzarotto éteint les espoirs narbonnais

Il se faisait discret depuis la victoire des siens devant Albi début mars, il a surgi à la 58ème minute de ce derby pour planter son onzième essai de la saison. Benoit Lazzarotto a fait très mal aux Narbonnais avec un contre salvateur dont il maîtrise le secret. Les joueurs de l’USC faisaient le dos rond depuis quelques instants, et ont su attendre le bon moment pour assener le coup de grâce au RCNM. Un essai de plus de 70 mètres conclu par le meilleur marqueur Audois. Narbonne ne s’en relèvera pas.

 

L'HOMME DU MATCH : Antoine Lescalmel

Si Benoit Lazzrotto a été l’acteur du tournant de cette rencontre, un autre homme a brillé à sa manière dans les rangs carcassonnais. Comme à son habitude puis qu’il est arrivé dans l’Aude, Antoine Lescalmel fut l’un grand artisan du succès de sa formation. Un drop, deux transformations et trois pénalités. Le tout pour un 100% de réussite face aux perches. Les 16 points au pied de l’ouvreur ont clairement pesé dans le scénario de la rencontre. On regretterait même que l’ancien montalbanais n’est pas inscrit son essai, seule donnée manquante pour s’offrir un « full-house » ce vendredi soir.

 

Par Emilien Vicens

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?