Montauban peut nourrir des regrets

  • Montauban peut nourrir des regrets
    Montauban peut nourrir des regrets
Publié le , mis à jour

Inconstant les Montalbanais ont joué à se faire peur mais s'imposent au final 40-31 contre de valeureux Dacquois qui pouvaient espérer mieux.

LE FAIT : La baisse de régime montalbanaise

Même la réduction du score (un peu chanceuse au demeurant) susceptible d'être mise à l'actif d'une formation dacquoise totalement décomplexée n'était pas à même de faire dévier les Montalbanais de leur ligne directrice d'un seul centimètre,pensait-on. Patients, méthodiques,et, plus encore,réalistes les Sapiacains avaient répondu du tac au tac avant de poser un importantissime jalon dans le money-time du premier acte à la faveur d'une séquence en supériorité numérique rondement menée. C'était sans compter sur cette surprenante baisse de régime dont Dax allait tirer profit pour stopper dans un premier temps l'hémorragie. Ensuite, coup de projecteur sur l'apport d'un banc de grande qualité. L'avance tarn-et-garonnaise va fondre comme neige au soleil pour une victoire à quatre points terrains « seulement ».

 

L'ACTION :

La fin du match approche et le suspense est à son paroxysme tandis que la pression du pack visiteur s'intensifie. Plus que six points de retard (37-31) à rattraper lorsqu'un coup de pied rasant dans l'intervalle est sur le point de mettre Alcalde sur orbite. L'ailier sera un peu court pour devancer au rebond l'impeccable Jérôme Bosviel. Il était moins une...

 

L'HOMME : Jérôme Boviel

Auteur du premier essai synonyme de déblocage de la situation, d'un sans -faute au pied et d'une percée monumentale bonifiée par Jérémy Chaput pour la réalisation ouvrant alors la voie royale à ceux qui avaient fait de l'obtention du bonus offensif un possible objectif, l'ancien sociétaire du CA Périgueux a une nouvelle fois crevé l'écran. Il est clair que si un retour en Top 14 doit couronner la saison des riverains du Tescou, le préposé à la défense du dernier rempart montalbanais n'a aucun souci à se faire car il en a le niveau. Largement.

 

LES MEILLEURS :

À Montauban: Bosviel, Engelbrecht.

À Dax: Dréan, Bau.

 

par Phillipe Alary

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?