L'isle-sur-Sorgue : Tout bonus

  • L'isle-sur-Sorgue : Tout bonus
    L'isle-sur-Sorgue : Tout bonus
Publié le , mis à jour

Qualifié lors de la dernière journée, le promu a passé le premier tour des barrages et va se confronter à Berre-l’étang.

Les promus vous saluent bien. Pour leur première saison en Fédérale 3, Les Angles et L’Isle-sur-Sorgue disputeront, dimanche, les trente-deuxièmes de finale et sont donc toujours en lice pour une éventuelle accession en Fédérale 2. Mais les deux équipes auront fort à faire. Les Angles sera opposé à La Valette, sorti premier de poule avec vingt et un points d’avance sur le deuxième. L’Isle-sur-Sorgue affrontera, de son côté, Berre-l’Étang avec pour seule ambition de bien figurer à domicile pour ce qui pourrait être le dernier match de sa saison dans leur antre. « On va essayer de gagner le premier match, et, si on en prend quarante là-bas, ce n’est pas grave », estime l’entraîneur des trois-quarts, Maxence Veyrier. Il ne faut pas voir là un manque d’ambitions. L’Isle-sur-Sorgue sait d’où elle vient. Après de longues années de purgatoire en Honneur, le retour, le maintien, et la qualification sont déjà autant de bons points pour le club, qui n’en espérait pas tant en début de saison. « Au départ, on visait le maintien, rappelle le technicien. Puis, l’objectif a été de le décrocher le plus tôt possible. »

« Notre force réside dans le mouvement »

Après un départ canon (quatre victoires en cinq journées), le promu a marqué un peu le pas. Finalement, une dernière victoire sur Aubagne à domicile a qualifié l’équipe pour les barrages, après avoir perdu beaucoup trop de points en route, la faute à une certaine inexpérience d’un effectif très jeune. « Derrière, le joueur le plus âgé a 29 ans, et quatre joueurs sur sept étaient en Belascain la saison dernière, rappelle Maxence Veyrier. Devant, mon collègue, Jérôme Sabbia, peut compter sur des joueurs un peu moins jeune, mais ils ne sont pas très vieux ! » Cela n’a pas empêché l’équipe d’acquérir un maintien assez tranquille, malgré des tensions en interne en cours de saison, lié au départ de Jérôme Jean. Maintenant que l’essentiel est acquis, il reste à ne pas nourrir de regrets. « Pour nous, ce n’est que du bonus. Berre est très costaud, on sait qu’on risque de se bouffer devant. Notre force réside dans le mouvement. Mais on sait que cela va être dur de passer. Berre vise la montée depuis plusieurs saisons… » Et leur adversaire aura aussi l’avantage de disposer de plus de fraîcheur, quand les corps commencent à être émoussés à L’Isle-sur-Sorgue, qui ne se présentera pas avec l’ensemble de ses forces vives. Blessé lors de la journée de championnat, le flanker et capitaine, Alexandre Chanéac, reprendra pour le match retour. Le troisième ligne centre, Guillaume Villette, manquera également à l’appel dimanche.

Crédit Photo DR

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?