Mont de Marsan à dû s'employer

  • Mont de Marsan à dû s'employer
    Mont de Marsan à dû s'employer
Publié le

En clôture de cette 28e journée du Pro D2, Mont de Marsan s'est fait peur face à Aurillac mais déccroche tout de même le bonus offensif (43-25).

Le résumé du match :

Une mi-temps et puis la peur. Voilà comment pourrait se résumer le match des Montois face à Aurillac. Auteurs d’un premier acte abouti avec un bonus offensif empoché à la pause, les Landais ont joué à se faire peur. Dominateurs en conquête et dans le jeu courant, Mont de Marsan semblait se diriger tout droit vers un succès facile dans ce match de clôture de la 28e journée du Pro D2. La ligne de trois quart se mettait à l’honneur, Matthew James, Dorian Laborde et Yoann Laousse-Azpiazou y allaient de leur essai avant de rentrer aux vestiaires (21-6). Mais les Cantaliens avaient de la ressource et ils allaient le montrer en seconde mi-temps avec caractère et efficacité. En 15 minutes, les hommes de Davidson inscrivaient pas moins de 3 essais, pour revenir à 6 points de leurs adversaires du jour (23-18). Mais dans leur stade Guy Boniface, les partenaires de James allaient remettre la marche en avant pour s’imposer et récupérer un bonus offensif qui leur avait échappé. Au total, 6 essais sont inscrits par les jaune et noir, qui confortent leur 3e place, à 3 points du dauphin agenais.

L’essai du match :

Ce n’est pas forcément le plus beau qui a été inscrit lors de cette rencontre mais c’est probablement celui qui vaut le plus cher au classement. Nous sommes à la 77e minute, Mont de Marsan mène par 13 points, leur succès est quasiment assuré, ce qui n’est pas le cas de leur bonus offensif. Il manque un essai et il sera signé par l’ailier Landais : Wakaya.

Le joueur : Dorian Laborde

Funambule, équilibriste, magicien. Non Dorian Laborde ne s’est pas reconverti en artiste de cirque, en tout cas pas encore, mais son premier essai est si beau qu’on pourrait le croire. L’ailier Montois est bien servi dans son couloir, à la suite d’un ballon de récupération, utilise bien sa pointe de vitesse pour déposer les défenseur aurillacois le long de la ligne de touche. Par la suite, Laborde adresse un magnifique coup de pied par dessus pour lui même, récupère le ballon avant même qu’il ne retombe au sol et file dans l’en but pour inscrire le deuxième essai montois. Rien à dire.

Les meilleurs :

James, Laborde, Oelofse, Castinel, Gorgadze pour Mont-de-Marsan

McPhee, Luatua, Segonds, Catanzano pour Aurillac

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?