Sans rougir

  • Sans rougir
    Sans rougir
Publié le , mis à jour

Sorties troisièmes de leur poule, les Lyonnaises n’ont pas réussi l’exploit de rejoindre la finale comme la saison dernière et ont été éliminées en quart par Lons.

La magie des phases finales n’a pas opéré cette année les Lyonnaises. Finalistes surpris en challenge Armelle-Auclair la saison dernière après avoir terminé quatrièmes de poule, elles se sont cette fois logiquement inclinées en quart de finale, contre Lons. « Nous sommes tombées sur une belle équipe, reconnaît l’entraîneur, Paul Hugonnier. Leur pack nous a dominés en mêlée et en touche. Sans rampe de lancement, c’est difficile… Nous avons joué toute la partie en reculant. » Contrairement à la saison dernière, les Lyonnaises n’ont pu aborder les phases finales avec l’ensemble de leurs forces vives. Les piliers Elena Chirac et Marion Husson - blessé lors du dernier match de championnat - ont manqué, tout comme l’arrière ou centre, Laura Gandonou, expulsé contre les Alpines et suspendu en quart. Ajoutées aux absences en troisième ligne, c’était trop pour le Lou.

Le VII en ligne de mire

Mais cela n’enlève rien à la performance des Lyonnaises, qui ont su reconstruire après de nombreux départs à l’intersaison. « La saison est honorable vu les conditions, reconnaît l’entraîneur. Avec Gilles (Fayard, l’entraîneur des avants, N.D.L.R.), nous sommes fiers de ce qu’ont produit les filles. L’objectif était la qualification. Il est atteint avec une troisième place. »

Après une semaine de repos pour récupérer mentalement et physiquement, les Lyonnaises reprendront l’entraînement cette semaine avec les championnats de France à VII en ligne de mire. Elles guetteront également la fumée blanche attendue du côté de Marcoussis, sur la création d’un éventuel Top 16 auquel accéderaient les demi-finalistes. Un projet qui séduirait les Lyonnaises. « Cela peut être bien sur la durée pour faire progresser tout le monde. La formule nous est égale mais il faudrait le savoir assez vite.

 

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?