Lionnes et Gas’elles aux sommets

  • Lionnes et Gas’elles aux sommets
    Lionnes et Gas’elles aux sommets
Publié le , mis à jour

Chacune à leur niveau, Bordelaises et Gabardanes ont réussi de très belles performances cette saison...

Plus personne ne doute de la position enviable de Bordeaux parmi les maillons forts du rugby féminin. Les cadettes du Stade bordelais-Asptt viennent de se qualifier pour les demi-finales du championnat de France (contre Béziers) en battant Rennes 22-0. Vainqueurs en ¼ de finale du Stade Français, les Lionnes de l’équipe 1 affrontaient Bayonne ce dernier dimanche en demi-finale du Challenge Armelle-Auclair. Le même jour, l’équipe 2 jouait contre Bruges-Blanquefort, autre bastion girondin, le dernier match de poule, en championnat de Fédérale 1. Quel que soit le résultat, elle finira seconde de sa poule et sera qualifiée pour le championnat de France des équipes 2 des clubs d’élite. Cette accumulation de performances a fait réagir l’heureux président Eric des Garets : « Seuls quatre ou cinq clubs français sont en mesure de hisser leurs trois équipes à ce niveau. C’est le fruit d’un travail en profondeur, notamment au niveau de la formation. L’équipe Armelle Auclair avait la plus basse moyenne d’âge de sa poule. Notre saison est d’ores et déjà réussie. Elle le sera davantage si un titre vient la récompenser ! » Ce vivier, le club girondin compte bien le faire fructifier dans un contexte concurrentiel toujours plus vif !

L’exploit des Gas’elles

A Gabarret l’évènement n’est pas passé inaperçu. Les filles de moins de 18 ans se sont qualifiées pour la finale du championnat de France de rugby à VII du 30 avril. Ce groupe est né de l’action de Patrick Barterotte, professeur d’Eps au collège de Cazaubon, qui a fait débuter une partie des filles en UNSS. Le prof a contacté les clubs locaux qui ont refusé de créer une équipe. Il a donc sollicité Gérald Doppler responsable éducatif du GAS. Le contact établi avec d’autres filles locales et l’accord du président Philippe Calvo ont autorisé la naissance du groupe. La première année fut celle de la découverte et de l’apprentissage du rugby en Challenge Aquitain, mais l’an dernier les dirigeants ont noté une progression. Le tournoi final s’acheva pourtant en déception à cause de blessures. Le potentiel existait bel et bien et Marc Froment est venu prêter main-forte à Antoine Valay aux côtés de Patrick Gallinaro et Maylis Barrère. Les Filles ont consenti beaucoup d’efforts pour parvenir à ce formidable résultat qui rend fier un petit village. Le grand rendez-vous du 30 avril précédera le lancement la saison prochaine à Gabarret d’une équipe seniors. Contact : 06 07 11 70 40. par Gérard Piffeteau (photo DR)

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?