Narbonne joue sa survie à Bourgoin

  • Narbonne joue sa survie à Bourgoin
    Narbonne joue sa survie à Bourgoin
Publié le , mis à jour

Sauver le club, c’est la priorité des Narbonnais qui visent la victoire.

Pas encore assurés de leur maintien, les Narbonnais se déplacent chez la lanterne rouge Bourgoin. Sur le papier, c’est un match à la portée des Audois. Mais rien n’est gagné d’avance, les Berjalliens , déjà relégués en Fédérale 1, vont avoir à cœur, devant leur public, de terminer la saison sur une bonne note. Ils n’ont pas l’intention de faire l’impasse sur cette rencontre. C’est dire la difficulté qui attend les Septimaniens. La match s’annonce compliqué pour eux et promet d’être très engagé. Les Narbonnais restent sur cinq défaites consécutives dont une à domicile face à Vannes. Ils ont désormais leur destin en main. Tout au long de la semaine, ils ont préparé ce match avec beaucoup de sérieux et d’application en travaillant tous les secteurs du jeu, en particulier les fondamentaux. Les Audois sont pleinement concentrés sur la confrontation qui les attend. À deux journées de la fin du championnat, les Narbonnais ne sont pas encore fixés sur leur sort. Ils sont à deux points du premier relégable, Albi, qui reçoit Agen avant un déplacement des Tarnais à Carcassonne. De son côté, Narbonne accueillera Soyaux Angoulême le dernier jour de la compétition.

Le doute s'est installé

Sans l’avouer directement, les joueurs, qui se posent des questions, traversent dans une période de doute. La confiance est émoussée. La pression sera forte sur les épaules des hommes de Christian Labit lorsqu’ils entreront sur la pelouse de Pierre Rajon. Il va falloir qu’ils l’assument et la gèrent au mieux. Au regard de leurs dernières prestations, les Narbonnais vont devoir également se montrer moins fébriles et moins approximatifs dans la conduite de leurs actions. Désormais, plus de place aux cafouillages ainsi qu’à un jeu brouillon qui sont source de fautes et de points donnés à l’équipe d’en face. Rigueur et précision associées à efficacité et concrétisation des temps forts doivent être les maîtres mots des Audois, s’ils veulent sauver leur peau quand il en est encore temps. Il leur reste à mettre place le schéma de jeu qu’ils ont préparé aux entraînements, à parfaire leurs automatismes, à gagner la bataille des rucks ainsi que celle de la conquête, en touche et en mêlée. Lors du match aller, les Narbonnais s’étaient imposés de justesse à domicile 29-27.

par Robert Fagès

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?