Mission accomplie pour Soyaux-Angoulême

  • Mission accomplie pour Soyaux-Angoulême
    Mission accomplie pour Soyaux-Angoulême
Publié le

Pour leur dernière de la saison à Chanzy, Soyaux ne devait pas trembler pour battre Carcassonne et ainsi assurer son maintien. C'est chose faite avec une précieuse victoire 31-14. 

Le match

Superbe première mi-temps des angoumoisins. Ils prenaient le match par le bon bout et ne tardaient pas à concrétiser leurs intentions. En effet dès la deuxième minute, Bolakoro était à la conclusion d’un temps fort et aplatissait. Ric manquait la difficile transformation. Mais paradoxalement, après cet essai, ce sont les Carcassonnais qui mettaient la main sur le ballon privant les charentais de munitions. Et pendant dix minutes le SAXV passait son temps à défendre. Sauf qu’ils reprenaient leurs esprits et sur leur deuxième temps fort, ils faisaient preuve de réalisme et inscrivaient un deuxième essai par l’intermédiaire de Bousquet. Cette fois Ric ne manquait pas la transformation (12-0, 19è). Et la fête continuait puisque sur une superbe action collective, l’ailier Quentin Pilet, lancé comme une fusée aplatissait en coin (17-0, 26è). C’était le score à la mi-temps d’un match qui tenait toutes ses promesses.

Et la deuxième période a été du même tonneau que la première. Ce sont d’abord les visiteurs qui recollaient au score sur un essai de Jullien transformé par Lescalmel (17-7, 46è). Mais les charentais voulaient leur bonus offensif et Solofuti à la conclusion d’une belle action marquait le quatrième que Poët transformait (24-7, 56è). Mais les joueurs de l’Aude ne renonçaient pas et le talonneur Jullien y allait de son second essai transformé par Guillomot (24-14, 60è). Et les hommes du duo Laïrle-Ladauge trouvaient les ressources pour aller le chercher ce bonus sur un ultime essai de Tavberidze transformé par Poët. 31-14 score final d’un joli match qui permet aux angoumoisins de repartir en Pro D2 au terme d’une saison accomplie.

 

L’action

C’est l’essai de Tavberidze à la conclusion d’une très belle action collective initiée par un Quentin Pilet intenable. Il transperçait toute la défense carcassonnaise côté droit avant de donner à Ayestaran qui aussitôt servait Tavberidze qui concluait de fort belle manière.

 

Les meilleurs

Au SAXV : Laulhé, Sutiashvili, Kruger, Ayestaran, Pilet, Solofuti.

A Carcassonne : Tuilagi, Guironnet, Jullien, Escuder 

 

par Jean-François Chrétien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?