Toulon rejoint les barrages

  • Toulon rejoint les barrages
    Toulon rejoint les barrages
Publié le , mis à jour

Auteurs d'une rencontre maîtrisée, les Toulonnais s'imposent 26-13 au Matmut Atlantique et rejoignent ainsi mathématiquement les barrages du Top14. Les Bordelais réalisent en revanche une bien mauvaise opération, et voient le Top 6 leur échapper presque définitivement.

Résumé de la rencontre

Pris à la gorge d'entrée de jeu par les Toulonnais, les Bordelais seront rapidement menés 13-0. C'est d'abord Leigh Halfpenny qui sanctionnera l'UBB dès la 7e minute, avant que Guilhem Guirado ne creuse l'écart (11e, voir essai de la rencontre). Ensuite la rencontre s'équilibrera, Girondins et Varois se répondant coup pour coup, par l'intermédiaire de leurs buteurs. Mais Baptiste Serin en manque de réussite ( 3 sur 5) ne permettra jamais à son équipe de recoller au score. Et si Nans Ducuing pensait offrir une fin de match à suspens à la 65e minute en ralliant l'en-but toulonnais, après s'être défait de Drew Mitchell et de Leigh Halfpenny, l'arbitre de la rencontre, après arbitrage vidéo, refusera l'essai du jeune ailier girondin. Liam Gill mettra définitivement le RCT à l'abri en inscrivant le deuxième essai varois (74e). Pour l'honneur, Jean-Marcellin Buttin inscrira le dernier essai de la rencontre sur la sirène. Forts de leur très bonne première mi-temps, les Toulonnais s'imposent finalement 26-13, et s'assurent de disputer les barrages du Top 14. En revanche, les Bordelais n'ont plus leur destin entre les mains, puisqu'une victoire du Racing 92 contre le Stade français demain les mettrait mathématiquement hors des clous.

 

Le chiffre – 3 sur 3

En s'imposant au Matmut Stadium, les Toulonnais mettent un terme à une incroyable série de 10 matchs sans victoire à l'extérieur. En plein sprint final, les joueurs de Richard Cockerill confirment leur forme du moment et semblent fin prêts à entamer les phases finales. Par ailleurs, ce succès permet au nouveau staff Toulonnais (Richard Cockerill, Marc Dal Maso et Matt Giteau) de conserver son invincibilité à la tête du RCT, puisqu'après Toulouse et Castres, ils restent pour l'instant sur trois victoires en autant de matchs.

 

L'essai de la rencontre – Guilhem Guirado (11e)

Arc-boutés dans la moitié de terrain bordelaise, les Toulonnais réalisent une entame de match parfaite. Et si Leigh Halfpenny, d'une pénalité, débloque le compteur à la 7e minute, c'est bien Guilhem Guirado qui va creuser l'écart, au terme d'une magnifique action. Tout part d'une relance de Josua Tuisova. A hauteur de la ligne médiane le champion olympique se défait d'un premier défenseur et percute Darly Domvo. Mais, alors que l'en-but se rapproche à grands pas, les Bordelais récupèrent la balle et décident de relancer de leurs vingt-deux mètres. La suite ? Un nouveau turnover qui profite au RCT. Le ballon récupéré et sauvé par Duane Vermeulen, bonifié par Romain Taofifenua, arrive une nouvelle fois dans les mains de Josua Tuisova. Lancé, l'ailier toulonnais fait une nouvelle victime en la personne de Baptiste Serin. Le jeu rebondit, François Trinh-Duc sert Ma'a Nonu. Malgré un cinq contre trois, le centre néo-zélandais n'écarte pas le jeu mais prend un intervalle entre Jefferson Poirot et Vadim Cobilas. Jamais repris, le double champion du monde semble aller à dame, mais offre finalement l'essai à Guilhem Guirado.

 

Les meilleurs

À Bordeaux-Bègles : Lesgourgues, Dubié, Chalmers.

À Toulon : Nonu, Gill, Tuisova, Kruger, Vermeulen.

 

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?