Rattez : « En mode combat et sérieux »

  • Rattez : « En mode combat et sérieux »
    Rattez : « En mode combat et sérieux »
Publié le , mis à jour

Le jeune ¾ polyvalent, arrivé à l'intersaison au Stade Rochelais, nous confie ses attentes pour ce match face à l'ASM ainsi que sur son appel pour le stage avec le XV de France.

Après votre victoire sur le fil face à Montpellier, vous avez notamment connu votre premier appel au sein du groupe France pour un stage, ce fut un dimanche mouvementé pour vous ?

Beaucoup d'émotions c'est vrai, mais ces dernières n'ont été que positives. J'ai appris mon appel au sein du XV de France par ma copine qui avait reçu un message. Pour l'instant ce n'est qu'un stage, je suis très content et je me dis que j'y vais en découvrant. Mais tant que tu n'as pas porté au moins une fois le maillot de l'équipe de France, c'est dur de se faire un avis. 

 

Cet appel vous sert aussi personnellement à faire un bilan sur votre saison avec votre nouveau club...

Oui c'est vrai. Lorsque je suis arrivé, je ne pensais pas jouer autant. Je m'étais dis que si je faisais la moitié de la saison, c'était déjà très bien. Mais l'appétit vient en mangeant, et j'ai eu la chance de multiplier les matchs et que l'équipe tourne bien. En tant qu'ailier, ça été une vraie satisfaction de voir que devant ça marchait bien aussi pour pouvoir nous mettre en valeur. Cet appel est aussi dû à la grosse saison du Stade Rochelais d'autant plus que nous sommes six du groupe à faire partie de ce stage. C'est rassurant surtout quand on est nouveau, cela me permettra d'avoir des repères dans ce grand inconnu. 

 

Mais avant l'équipe de France, il y a ce déplacement à Clermont samedi. Comment appréhendez-vous ce match, alors que vous êtes toujours leader du championnat et officiellement qualifié pour les demi-finales de Top 14 ?

En terme de pression, il est vrai que nous n'en avons plus trop vu que nous sommes qualifiés. Mais il y a toujours la pression du résultat. Nous n'avons pas envie de prendre une perlée d'essais. C'est vrai que quand on va à Clermont, il faut y aller en mode combat et sérieux car le contraire pourrait très vite nous porter préjudice dans le match. Pour le mental, il serait préférable de sortie de ce match avec un bon contenu et pourquoi pas une victoire. La pression est certainement plus sur Clermont, surtout qu'ils jouent une finale de Coupe d'Europe la semaine prochaine. Dans notre cas nous y allons un peu plus libéré. 

 

Est-ce que la fin de match de Montpellier reste dans un coin de votre tête pour ce match face à Clermont ?

Je pense qu'on a fait un juste retour des choses en vidéo pour voir ce qui n'a pas fonctionné dans les dix dernières minutes afin que ça se reproduise plus. Il faut vite passer à autre chose, cela ne servirait à rien de rester là-dessus. Maintenant cela nous fait grandir. Il y a des joueurs confirmés dans cette équipe mais qui n'ont pas l'habitude de jouer le haut de tableau, donc on continue toujours d'apprendre. 

 

Quelle image avez-vous de cette équipe de Clermont ?

Depuis que je regarde le rugby, Clermont joue les phases finales quasiment. C'est une très grosse machine, chaque année on les retrouve dans les derniers tableaux que ce soit en Coupe d'Europe ou en Top 14. C'est une équipe impressionnante, surtout qu'ils n'ont pas l'air de faire de grosses baisse de régime. Ils font un ou deux faux pas dans l'année mais c'est une équipe qui reste régulière. 

Par Jessica Fiscal

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?