Grenoble quitte le Top 14 en grandes pompes

  • Grenoble quitte le Top 14 en grandes pompes
    Grenoble quitte le Top 14 en grandes pompes
Publié le

Déjà assurés d’évoluer en deuxième division avec Bayonne, les Grenoblois ont offert un festival offensif au stade des Alpes pour la dernière face à Lyon.

Le résumé du match :

Durant la saison, nous avons rarement vu les Lyonnais subir des déroutes pareilles. Le match avait d’ailleurs bien démarré pour les Rhôdaniens qui ouvraient le score dès la troisième minute, par l’intermédiaire de Cameron Mapusua. Mais la suite fut complètement à sens unique et en faveur des locaux qui ne tardaient pas à rétorquer et imprimer leur patte sur la rencontre. Avec une équipe remaniée, les Lyonnais ne sont jamais parvenus à revenir dans la rencontre, si bien qu’à la mi-temps, les Iserois menaient 27 à 7. Qui l’eut cru ? Grenoble qui inflige une telle correction au LOU, qui jouait une hypothétique qualification ? A ce moment-là, on aurait pu croire à un retour lyonnais. Que nenni. Les Grenoblois ne relâchaient pas et faisaient preuve de beaucoup plus de détermination (53-21). Au total, une pluie d’essai au stade des Alpes et un bonus offensif anecdotique, décroché par les partenaires de Wisniewski, qui concluent une saison compliquée, avec brio. Chapeau !

L’essai du match :

L’essai de Saseras, survenu à la 35e minute. Après une magnifique initiative grenobloise, un point de fixation est créé à 15 mètres de l’en-but lyonnais. Le ballon est rapidement éjecté pour Wisniewski qui adresse une sublime remise intérieure pour son centre Nemani qui est arrêté à 10 centimètres de l’en-but. En vrai numéro, c’est Sasseras qui vient relever ce ballon et aplatir dans l’en-but lyonnais.

Le joueur : Maritino Nemani

Il n’a pas inscrit d’essai lors de ce match et pourtant, il a été un des grands artisans de cette victoire grenobloise. Tranchant, omniprésent en défense, Nemani a ouvert un nombre de brèches incalculable dans ce dernier match de la saison. Le joueur d’origine fidjienne à d’ailleurs offert sur un plateau le cinquième essai à son ailier, Sawailau.

Les meilleurs :

Heguy, Muldowney, Saseras, Wisniewski, Nemani, Sawailau pour Grenoble

Lambey, Regard pour Lyon

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?