La Rochelle : Tout vient à point qui sait attendre...

  • La Rochelle : Tout vient à point qui sait attendre...
    La Rochelle : Tout vient à point qui sait attendre...
Publié le

La Rochelle a conclu sa saison sur une note très encourageante au Stade Marcel Michelin de Clermont en s'inclinant 30 à 26. Maintenant c'est une longue période sans compétitions qui attend les maritimes.

La saison de La Rochelle, la meilleure de son histoire, se devait de ne pas se terminer sans une dernière prestation de haute vollée. Et quoi de mieux que de préparer les futures échéances en terres Clermontoises. Les Jaunards avaient délibérement fait tourner pour préparer la finale de Champions Cup, en revanche pas d'économies chez les Rochelais. Les Vito, James, Januarie et consorts étaient de sortie, comme une répétition avant l'heure. Si le début de match est à l'image du dernier qurt d'heure des hommes de Collazo face à Montpellier la semain dernière, la suite était de bien meilleure facture. Une réaction (de champion ?) tonitruante, initiée par l'entrée de Borck James de retour dans son jardin du Michelin à la 57ème minute. Un premier essai du pilier Jérémie Maurouard faisait revenir les Maritimes à 11 points, quand à la 77ème, l'inusable Ricky Januarie aplatissait un essai en filou. 30-26, et 3 minutes à jouer, l'exploit, un de plus était envisageable, après un dernier ballon capté touche à 5 mètres de la ligne Clermontoise. En vain, les leaders du championnat étant pénalisés sur la sirène. Fin du championnat, début d'un autre. 

 

Trois semaines en stand-by 

 

L'attente est donc le maître-mot des Rochelais qui évidemment ne passeront pas ces 3 semaines sans oppositions affalés dans le canapé à regarder successivement la finale des coupes d'Europe ainsi que les barrages de Top 14. Renforcement physique, analyse du futur adversaire, qui sera soit Toulonnais ou Castrais et mise en place, mais principalement ce sera repos pour tous les guerriers Maritimes. Alors est-ce que celui-ci sera bénéfique aux Rochelais ? On sait l'eternel débat, entre ceux qui préfèrent la dynamique de compétitions plutôt que le repos salvateur. Cependant, le manque d'expérience  des Rochelais en phases finales sera t-il un atout ou une faiblesse pour les joueurs de Collazo ? Plus que 3 semaines à attendre pour le savoir...

 

par Enzo Contreras

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?