Agen s'en contente

  • Agen s'en contente
    Agen s'en contente
Publié le , mis à jour

Avec seulement un point à aller chercher pour assurer sa demi-finale à domicile, Agen n'a pas failli à Armandie dans sa mission en faisaint match nul face à Colomiers 13-13. Le SUALG recevra Biarritz dans une semaine. Les Haut-Garonnais peuvent nourrir des regrets, ils échouent aux portes des demi-finales.

Le résumé du match :

C'est un Agen plein de bonnes intentions qui rentrait dans la partie et Darbo ouvrait le score 3-0 après trois minutes de jeu. Le premier acte révélait toute la tension de cette ultime journée avec des enjeux divers et variés. Agen avait besoin d'un petit point au classement pour assurer sa demi à domicile alors que Colomiers devait l'emporter en espérant que Biarritz , le rival le plus sérieux des hommes de Bernard Goutta ne fasse pas un résultat à Mont-de-Marsan. Colomiers venu crânement jouer sa chance menait au score 3-6 après vingt minutes de jeu. Dominés en mêlée fermée, les Haut-Garonnais devaient rompre sur un essai de Johann Sadie à la 33ème minute de jeu alors que Thomas Ramos, le meilleur réalisateur du championnat ne réussisait pas à redonner l'avantage aux siens juste avant la mi-temps. Le score était de 8-6 pour Agen.

Colomiers démarrait la deuxième période pied au plancher avec un essai de l'ancien Agenais Sébastien Inigo qui profitait d'une percée du demi d'ouverture Lafage et d'un manque de concentration des Agenais. Ramos convertissait la transformation et Colomiers prenait cinq points d'avance 8-13, le plus gros écart depuis le début du match. Agen, très mal rentré dans le deuxième acte se mettait à la faute avec un en-avant. Les hommes de Mauricio Reggiardo se voyait même être sanctionnés en mêlée fermée. Les deux équipes faisaient preuve de belles intentions et Colomiers était décidé à jouer crânement sa chance. Ramos dans une réussite moyenne dans son jeu au pied ne permettait pas aux Haut-Garonnais de bénéficier d'un matelas de huit points. Et Agen se saissisait de l'occasion en récupérant un ballon après un énième en-avant columérin. L'ailier Pierre Fouyssac, récemment appelé avec l'équipe de France 7 démontrait toutes ses qualités d'évitement et son dynamisme en inscrivant un essai. Le score était de parité 13-13.Les deux équipes faisaient preuve de belles intentions et Colomiers était décidé à jouer crânement sa chance. Le rythme retombait quelque peu mais pas la tension. Agen, qui voulait sa demi à domicile et remercier ses supporters ne l'entendait pas ainsi. Clément Darbo, d'habitude irréprochable au pied ratait sa pénalité à la 72ème, laissant Colomiers dans le match. Le score n'évoluerait plus malgré quelques offensives columérines, vaines et un carton rouge distribué au pilier droit columérin Anthony Roux, coupable de propos grossiers envers l'arbitre de la rencontre, M.Castaignède. Score final, 13-13, Agen s'en contentera mais recevra bien en demi-finale la semaine prochaine.

 

Le fait du match :Quand l'enjeu tue le jeu

Aucune des deux équipes n'a réellement pris le dessus sur l'autre ce dimanche après-midi. Certes Agen a exercé sa domination en mêlée fermée, en récupérant pas moins de neuf pénalités dans ce secteur, mais les coéquipiers d'Antoine Erbani n'ont pas su concrétiser leurs situations dangereuses. La faute à quelques ballons tombés et une précipitation dû sans doute à un excès de tension qu'il faudra gommer la semaine prochaine face au Biarritz Olympique.

 

Les meilleurs :

À Agen : Nnomo, Murday, Vaquin, Kotze, Erbani, Paris, Sadie, Fouyssac.

À Colomiers : Mémain, Puech, Bézian, Lafage, Plazy, Maurino.

 

par Enzo Diaz

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?