Terres de France : Et de trois !

  • Terres de France : Et de trois !
    Terres de France : Et de trois !
Publié le , mis à jour

Les moins de 18 ans du club de Seine Saint-Denis Terres de France se sont imposées en championnat de rugby à 7 pour la troisième fois consécutive.

Définitivement, ce que fait Massy avec ses jeunes garçons, Terre de France le réalise avec ses filles. Les moins de 18 ans du club de Seine-Saint-Denis ont remporté pour la troisième année consécutive le titre de championnes de France de rugby à 7. Elles règnent sans partage sur la compétition. En figures de proue, Mesdemoiselles Nassira Konde, Taonie Zobel, et Elisabeth Trore, qui ont participé aux trois campagnes, ont soulevé leur troisième bouclier avec cette équipe. C’est déjà un palmarès. Huit autres de leurs coéquipières ont remporté deux titres. Cette constance relève chaque année un peu plus l’extraordinaire travail de l’ensemble de l’équipe technique du club, réalisé auprès d’un vivier quasiment inépuisable : le quartier de « Gros Saule des mille mille ». Toutes les jeunes filles viennent de là. « C’est drôle, parce qu’elles arrivent toujours toutes ensembles à l’entraînement, note leur entraîneur Guillaume Cornu. Il y a des clubs qui se plaignent de l’assiduité de leurs joueuses, ou de leurs retards récurrents. Nous, on a 20 jeunes filles hyper motivées qui arrivent d’un coup en groupe, pour apprendre et progresser ensemble, et vivre leur aventure. C’est un régal. » Et ce n’est pas près de s’arrêter.

La reflexion sur les seniors

Cette section féminine de Terre de France est née de la section UNSS montée au collège Pablo Neruda par les trois prof d’EPS Mailys Etcheverria, Jean-Baptise Mairesse, et Christophe Coustilla. Ils ont amorcé la pompe. Et c’est comme si toutes les filles de « Gros Saule » avaient mordu à ce sport, à même d’accueillir l’expression de leurs talents et de leurs désirs de vie de groupe. Le passage vers le club se fait quasiment automatiquement. Il compte 15 minimettes et 12 benjamines, 20 cadettes, et depuis cette année, une équipe seniors, qui participait hier au championnat de France de rugby à 7 de Millau. C’est une réussite globale, toujours alimentée. Le niveau est toujours élevé. Neuf jeunes filles sont au centre de formation régional de Brétigny cette année. Elles peuplent les équipes Taddéi du comité d’Ile-de-France. « On se pose la question de ce que nous allons faire maintenant en seniors, explique le président Michel Mairesse. Nous réfléchissons au niveau départemental et au niveau du club, pour créer une formation compétitive au plus haut niveau ». à suivre, vraiment à suivre.

par Guillaume Cyprien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?