Montauban - Stade montois : les duels du match

  • Montauban - Stade montois : les duels du match
    Montauban - Stade montois : les duels du match
Publié le , mis à jour

Pour ce match qui s'annonce des plus serrés, la rédaction du Midi Olympique a sélectionné deux duels qui s'annoncent acharnés. Au poste de pilier, Benoît Zanon (USM) fera face à Carlos Muzzio (SM), alors que ses coéquipiers de la troisième ligne auront fort à faire face à leurs vis-à-vis. 

Munoz - Engelbrecht - Domenech vs Tastet - Garrauld - Matenga

Voilà deux équipes au profil sensiblement identique. Animées par la volonté de produire et tournées vers un rugby au large qui convient bien aux qualités de vitesse et d’appuis de leurs attaquants. Et qui ont donc besoin, dans cette optique, d’une troisième ligne à grand rayon d’action, apte à assurer un soutien permanent et la continuité des mouvements offensifs, sans délaisser la bataille des rucks et des franchissements. Dans le combat qui se profile samedi, les élus des deux troisièmes lignes vont avoir un rôle majeur à jouer. Il y aura du beau monde sur la pelouse. Côté montalbanais, Domenech et Engelbrecht sont les garants de l’expérience, le néo-zélandais Haddon le coureur, Munoz et Vaotoa les perforateurs. Les Montois eux, ont un profil un peu différent. Moins puissants, surtout depuis la blessure de Taulanga, ils misent sur l’activité de Brethous, gratteur émérite, la jeunesse de Gorgadze et l’épaisseur de Garrault. Pour ce qui est de l’expérience, ils peuvent compter sur Matenga et Tastet, le capitaine, qui jouera samedi sa 6e demi-finale de Pro D2. Pour savoir laquelle de ces triplettes emportera la mise, il faudra d’abord savoir qui gagnera la bataille de la conquête. Car l’équipe qui aura le plus le ballon, en avançant de préférence, pourra libérer ses joyaux et envisager la victoire. 

par Pierre Baylet

 

Benoît Zanon vs Carlos Muzzio

Benoît Zanon, droitier de Montauban, opposé à Carlos Muzzio, gaucher de Mont-de-Marsan. Voilà probablement l’opposition de deux des meilleurs spécialistes de leurs postes respectifs. Les deux hommes se connaissent bien et ont même évolué ensemble sous la bannière de Tarbes, lors de la saison 2012-2013. Les deux piliers présentent un profil similaire : tous deux trentenaires (Zanon est né en 1985, Muzzio en 1984), ils sont de « vieux » briscards du Pro D2. Zanon (32 ans, 1,81 m, 115 kg) est considéré comme le droitier polyvalent par excellence : fabuleux pilier de mêlée, il surprend par sa capacité à se déplacer et à jouer au ballon. En quelque sorte, Zanon est la symbiose des qualités d’un pur droitier en mêlées à la faculté de mouvement d’un gaucher. L’Argentin Carlos Muzzio (33 ans, 1, 80 m, 110 kg), natif d’un gros bourg près de Rosario a éclos plus tardivement chez les professionnels. C’est en 2012, lors de cette fameuse saison partagée avec Zanon, que le gaucher a explosé en Pro D2 après des passages remarqués à Vannes (alors en Fédérale 1) et Saint-Denis (Fédérale 3). Comme bien souvent lorsqu’un jeune rugbyman étranger débarque en Midi-Pyrénées, c’est un Broncan qui l’a repéré, en l’occurrence le fils, Pierre-Henri. Et comme toujours, ce dernier ne s’est pas trompé. Cinq saisons plus tard, son poulain est devenu une référence. 

par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?